Papa, dis moi…

Papa, dis-moi, pourquoi les asiatiques plissent les yeux ?

Tout simplement parce que ton oncle a des origines asiatiques. Je sais : la réponse est facile, mais ne t’inquiètes pas, je vais approfondir. C’est ce que l’on appelle un caractère génétique. Mais d’où vient cette transformation ? Les origines de l’Homme remontent en Afrique. Lors des migrations, certaines peuplades se seraient dirigés vers l’Asie. Mais la configuration du terrain et la météo n’étant pas la même, des vents violents, de la forte réverbération du soleil sur la neige et des températures plus froides ont obligé ces peuplades à plisser les yeux. A tel point, que peu à peu une couche de peau se serait formé pour protéger leurs yeux. On appelle cette petite masse de graisse formée au niveau de la paupière, le pli épicanthique c’est-à-dire entre l’arcade et la paupière. Cette modification génétique se serait alors transmise de génération en génération. Pour montrer l’importance du climat dans ce changement, on peut observer que chez les habitants d’Asie du Sud, le pli des yeux est moins marqué qu’au Nord car le climat du Sud est moins difficile que dans le Nord de l’Asie : plus chaud, moins de vent, pas de neige.
On peut retrouver des peuplades avec les yeux bridés ailleurs qu’en Asie : ainsi certains peuples indigènes d’Amérique comme les Amérindiens ou des peuplades d’Arctique, comme les Inuits, montrent l’influence du climat dans ce caractère génétique. Par contre, on peut retrouver ce pli de l’œil en Afrique sur l’île de Madagascar. Cela s’explique par des migrations d’Indonésie vers Madagascar autour de l’an 0.

Pli épicanthique, principalement chez les humains d'origine asiatique

Une légende a une toute autre histoire : les yeux bridés des asiatiques viendraient d’un concours de grimaces. Le gagnant aurait plissé les yeux. Mais les spectateurs fans de cette grimace auraient voulu en faire autant. A noter que la première réponse a un poids scientifique plus important.

Source : Wikimedia Commons

Laisser un commentaire

Commentaire :