Papa, dis moi…

Papa, dis-moi, pourquoi les nuages ne tombent pas ?

C’est exactement ce que dirait Astérix, par Toutatix. Beaucoup de personnes croient que les nuages sont composés de vapeur d’eau. Cela pourrait être le cas vu que la vapeur d’eau est moins dense, donc plus légère que l’air. Mais comme la vapeur d’eau est invisible, on ne verrait alors pas du tout les nuages. On va plutôt rapprocher les nuages d’un brouillard à forte altitude. Ils sont donc toujours bien composés d’eau mais à l’état liquide et non pas à l’état gazeux. Mais si ils sont à l’état liquide, pourquoi ne tombent ils pas ?
Les nuages sont de l’eau à l’état liquide. Pour être plus précis, ce sont des ensembles de millions de gouttes d’eau dont la taille est située entre le millième et le centième de millimètre. Mais à l’état liquide, l’eau est plus dense que l’air sauf que dans les cas des nuages, elles ont une très grande surface. Donc quand elles tombent, l’air soumet une forte résistance au nuage. C’est le même principe qui est appliqué à un parachute ou aux ailes d’un avion. Les nuages tombent donc mais très lentement. Le moindre courant d’air chaud donc ascendant fera d’abord stationner les nuages avant de les faire remonter. Par contre, un courant d’air froid soumettra moins de résistance et fera alors descendre en altitude le nuage. Lorsqu’il pleut, ces fines gouttelettes se regroupent pour former une goutte plus grosse, qui devient tellement lourde que l’air ne peut la ralentir et tombe ainsi vers le sol. C’est pour cela que l’on reçoit des gouttes d’eau dans la figure et que l’on n’est pas dans un nuage.

Nuages de pluie

C’est cette même raison qui peut expliquer les nuages de poussières et pourquoi la poussière ne retombe pas au sol, alors qu’un grain de poussière est encore plus dense qu’une goutelette d’eau.

Source : Wikimedia Commons

Laisser un commentaire

Commentaire :