Papa, dis moi…

Papa, dis-moi, pourquoi une barbe à papa s’appelle comme ça ?

Quel bonheur d’aller à la fête foraine, et outre les pommes d’amour et les manèges, tu peux aussi manger une barbe à papa! Quelle est l’origine de cette drôle de confiserie et pourquoi s’appelle-t-elle ainsi ?

D’abord, tout simplement car elle ressemble à une barbe.

Cette confiserie est confectionnée avec du sucre, souvent coloré en rose, qui est transformé en filaments et enroulé autour d’un bâtonnet, jusqu’à former une boule dont l’aspect fait penser à du coton. D’ailleurs, aux Etats-Unis, cela s’appelle cotton candy.

Spinning_cotton_candy

La machine qui en permet la fabrication se compose d’un baquet central qui tourne sur lui-même. On y dépose du sucre et un colorant alimentaire (rose mais on peux aussi en faire d’autres couleurs). A l’intérieur du baquet, on trouve des résistances électriques qui chauffent le sucre jusqu’à sa température de fusion, qui est de 165°C sans eau, ce qui rend le sucre liquide. Ensuite, intervient un phénomène physique, qu’on appelle la force centrifuge, c’est le phénomène qui a tendance à éloigner les corps du centre de rotation. Tu peux ressentir ça par exemple dans la voiture de papa et maman quand ils prennent un virage, tu es emporté vers un côté.

Par la force centrifuge, donc, le sucre fondu va s’échapper par de petits orifices placés au sommet du cône central. Au contact de l’air, plus frais que l’intérieur de la machine, le sucre refroidi et se solidifie sous forme de filaments, il ne reste plus qu’à récupérer ses filaments sur un bâton et former la fameuse barbe à papa. Miam, il ne reste plus qu’à déguster !!
L’épaisseur des filaments dépend de la vitesse de rotation de la machine : plus elle tourne vite et plus c’est fin.

C’est en 1897 que la machine pour faire la barbe à papa fût inventée par William Morrison, un dentiste, et John Wharton, un confiseur, à Nashville au Tennessee. Ils remportèrent un énorme succès à l’Exposition universelle de 1904 de Saint-Louis. Malgré un prix de 25 cents l’unité, la moitié du prix d’admission à la foire, ils en vendront 68655. A l’époque, cette foire est la plus importante jamais réalisée. Par moins de 1500 bâtiments la compose. Une visite complète prend au moins une semaine. L’exposition accueille 62 pays étrangers et 43 des 45 états américains de l’époque. Chacun mettant en avant leurs industries et leurs cultures.
Mais comme tu dois le savoir, Barbapapa c’est aussi une série de livres pour enfants, adaptée en série télévisée.
Les héros sont des personnages en forme de poire de diverses couleurs qui ont la capacité de changer de forme à volonté. C’est un couple qui eut l’idée de les créer en 1970 alors qu’ils se promenaient au jardin du Luxembourg, Talus Taylor entend un enfant réclamer à ses parents une barbe à papa. Ne parlant pas français, il demande à Annette Tison, son épouse, ce que c’est, elle lui explique alors ce qu’est cette confiserie.

Source : Wikimedia Commons

Laisser un commentaire

Commentaire :