Papa, dis moi…

Papa, dis-moi, pourquoi est-ce qu’on pète ?

Un des plus célèbre accessoire de farces et attrapes, en forme de ballon fermé par une valve qui s’ouvre lorsque quelqu’un s’assoit dessus, et produisant un son semblable à un pet, s’appelle le coussin péteur. Il a pour origine l’empereur romain Héliogabale qui a piégé ses invités de la même façon, on doit la forme moderne de l’accessoire à la JEM Rubber Company de Toronto en 1930, qui fût un réel succès.

On parle de pets, de gaz intestinaux ou de flatulences, mais pourquoi ces bruits incongrus qui font tant rire nos congénères ? D’où provient cet air qu’on a dans le ventre ?

La flatulence, qui vient de inflatio voulant dire inflation et flatus voulant dire souffle, est la production de gaz intestinaux accumulés dans l’intestin ou l’estomac et provoquant des ballonnements, qui son expulsés hors du corps, généralement par l’anus, de façon volontaire ou involontaire, parfois accompagnés d’un bruit et très souvent d’une odeur.

Même s’ils sont incommodants, les gaz sont rarement dangereux. Il est normal d’avoir des gaz, on estime que les hommes et les femmes ont en moyenne une dizaine de gaz par jour.

768px-Fart.svg

Cela est dû à un phénomène qu’on appelle la digestion humaine, c’est un ensemble d’actions mécaniques et chimiques. Elle se déroule après l’ingestion d’aliments dans le système digestif. Tout débute dans la bouche, l’action des dents et de la langue associée à la salive qui contient des enzymes, des agents empêchant la prolifération des bactéries et la lubrification des aliments pour faciliter la déglutition, entament le processus de dégradation de la nourriture. D’où l’utilité de bien mastiquer tes aliments avant d’avaler. La nourriture descend ensuite jusqu’à l’estomac grâce à des contractions rythmées de l’œsophage. Ce qu’on appelle l’épiglotte située dans la gorge joue un rôle important pour boucher la trachée et ainsi éviter que tu t’étouffes avec la nourriture, ce qu’on appelle communément la « fausse route ». Là encore, manger doucement, en savourant les aliments est un bon moyen d’éviter ça.

Une fois arrivés dans l’estomac qui a une capacité d’environ 2 litres, la nourriture est mélangée aux sucs gastriques qui servent à les dégrader en nutriments. Ceux-ci arrivent dans les intestins où ils sont transportés dans le système circulatoire (le sang et la lymphe) pour répondre aux besoins en glucides, lipides, protéines, vitamines, sels minéraux et eau des cellules de l’organisme.

Les déchets solides, comme par exemple les fibres, qu’on appelle fèces sont propulsés vers le rectum, compactés et, lors de la défécation, expulsés par le canal anal et l’anus.

Lors de tous les processus de la digestion, il est produit des gaz gastro-intestinaux s’accumulant dans l’estomac et dans l’intestin. On appelle cela des flatulences. C’est ça qui produit le pet par l’anus, de la même façon que le rot qui lui est fait par la bouche. Le bruit qui est produit varie en fonction de la compression des fesses et la vibration du sphincter, qui est le muscle qui permet de refermer l’anus.

L’odeur du pet est, quant à elle, due à la présence de gaz odorants sulfurés, d’azote, d’oxygène, de dioxyde de carbone, d’hydrogène et parfois même de méthane.
Certains aliments sont réputés favoriser la production de gaz, comme les flageolets.
De simples habitudes peuvent diminuer la flatulence, comme éviter de boire des boissons gazéifiées, éviter les aliments riches en sucres complexes, faire de l’exercice régulièrement.

Source : Wikimedia Commons

Laisser un commentaire

Commentaire :