Papa, dis moi…

Papa, dis moi c’est quoi un arc en ciel ?

C’est juste quelqu’un qui a utilisé tous tes crayons de couleur pour dessiner dans le ciel. Non, je vais te dire la vérité : c’est un phénomène météorlogique qui se produti après la pluie au moment où le soleil fait son retour. Les rayons du soleil traversent alors les quelques gouttes de pluie qui restent en suspension à la fin de la pluie. Ces gouttes dévient ou réfractent, et séparent les couleurs de la lumière composant ces rayons solaires ou réfléchissent la lumière.

Arc en ciel

Mais d’où viennent toutes ces couleurs ?

Vu que les gouttes vont séparer les différentes couleurs de la lumière blanche provenant du soleil, le spectre de la lumière devient dès lors perceptible à l’oeil humain et s’étendu du rouge au violet, en passant par toutes les couleurs principales : orange, jaune, vert, bleu et indigo. Il fonctionne comme un prisme. Par contre, il faut que le rayon de lumière soit réfracté par la goutte d’eau selon un angle d’environ 40°. Il faut donc que la personne qui regarde soit situé entre le Soleil – dos à l’observateur – et la pluie devant l’observateur.

Mais pourquoi l’arc-en-ciel est il courbé ?

Cette courbure est due à la forme arrondie des gouttes d’eau qui sont traversées par les rayons du soleil.
Au fait, ne cherches pas de trésor au pied de l’arc en ciel, car si tu n’es pas parfaitement aligné pour voir l’arc en ciel, tu ne le verras pas. Et donc ce n’est pas à son pied que tu verras cet arc en ciel.

Source : Wikimedia Commons

Commentaires

1. Tony, le 3 février 2014 à 18:54

Merci papa, par contre il y a une légère erreur assez commune concernant le découpage des couleurs. En réalité, il n’y a pas 7 couleurs, mais une infinité de couleur. Tout le spectre lumineux y passe, et le découpage en 7 couleurs n’est qu’une interprétation humaine d’un individu, originaire de l’occident, appelé « Isaac Newton ». Il faut plutôt rectifier pour éviter que le mythe continu, sachant que les travaux de Newton remonte tout de même à l’an 1666 ! 🙂

Laisser un commentaire

Commentaire :