Papa, dis moi…

Papa, dis-moi, pourquoi gagne-t-on des médailles aux JO ?

A l’origine, il n’y avait pas de médailles. Comment ? En fait, aux premiers JO, dans la Grèce Antique, les gagnants recevaient une branche de palmier dans leurs mains tandis que des rubans rouges étaient noués autour de leur tête. A l’époque moderne, aux JO de 1896, on voit apparaître les médailles, mais les rameaux d’olivier sont toujours présents, accompagnés d’un diplôme. Le premier est récompensé par une médaille d’argent, le second par une décoration en bronze ou en cuivre, le tout avec une branche de laurier. Aux JO de 1900, les vainqueurs recoivent des coupes et des trophées au lieu des médailles. Mais, c’est en 1904, aux Jeux Olympiques de Saint-Louis, qu’apparaissent les médailles d’or, d’argent et de bronze, qui deviennent alors un standard. Pour renouer avec la tradition, aux JO de 2004, les instances du CIO décidérent de récompenser les gagnants par une couronne de lauriers en plus des médailles.

Médailles

Mais pourquoi est-on passé du rameau aux médailles ?
La médaille a été instaurée, pour remplacer les branches de laurier en tant que gain. Ainsi, ces décorations en or, en argent ou en bronze étaient le gain des trois gagnants. De plus, elle représentait la puissance de la nation.

Mais pourquoi cet ordre ?
L’ordre est relative, en fait, aux valeurs des décorations des gagnants. Ainsi, pour le premier, la médaille est composée d’or, qui coûte plus que l’argent puis le bronze.

Source : Wikimedia Commons

Commentaires

1. Galinette, le 21 février 2014 à 17:21

Maxence a tout compris !

Laisser un commentaire

Commentaire :