Papa, dis moi…

Papa dis moi, pourquoi le savon fait des bulles ?

Comme c’est rigolo de faire des bulles de savon dans son bain. Il suffit de prendre un peu de savon dans les mains, le faire mousser avec un peu d’eau, faire un rond avec tes doigts, tu verras une fine pellicule s’y former et en soufflant doucement, tu arriveras à voir une bulle se former et s’envoler.

Doullens_(27_juin_2009)_bulles_de_savon_1a

Mais pourquoi cela est-il possible ?
Pour répondre à cette question, il faut faire un peu de chimie.
Mais qu’est ce que c’est la chimie ?
La chimie est la science qui étudie la composition et les réactions de la matière. Comme tu le sais, nous, la terre, les animaux, les plantes, sommes composés de molécules, et ces molécules peuvent interagir entre elles et former de nouveaux composants.
Dans notre cas, pour fabriquer du savon, on fait ce qu’on appelle une réaction de saponification. Il s’agit d’une réaction chimique entre une matière grasse, comme de l’huile ou du beurre, et une base comme la soude ou la potasse.
Pour la fabrication de savon solide, on utilise la soude. Pour la fabrication de savon liquide, on utilise la potasse.
Pourquoi alors quand on fait mousser le savon avec de l’eau, est-il possible de faire des bulles ?
Il s’agit du résultat de sa composition chimique. Les molécules qui le composent sont dites amphiphiles, elles sont constituées d’une chaîne d’atomes de carbone, et cette chaîne a une extrémité qui repousse l’eau dites hydrophobe et une extrémité qui attire l’eau dites hydrophile.
C’est là qu’entre en jeux une loi physique qu’on appelle la force de London qui maintient une cohésion entre les parties hydrophobes de la molécule de savon. La bulle est donc formée d’eau qui est maintenue entre deux couches de savon par la partie hydrophile de celui-ci.
Cette cohésion est cependant fragile, il est facile d’éclater une bulle de savon. Et comme c’est amusant de jouer à faire des bulles et courir après pour les faire éclater dans le jardin avec papa et maman ! 🙂

Source: Wikimedia Commons

Laisser un commentaire

Commentaire :