Papa, dis moi…

Papa, dis-moi, pourquoi a t-on besoin de dormir ?

Sais-tu qu’un être humain dort en moyenne 1/3 de sa vie. En fait, il n’y a pas de vrais réponses à cette question : plusieurs hypothèses existent.
Selon certains scientifiques, dormir aurait un rôle réparateur. Le sommeil permettrait ainsi de stimuler la production de certaines cellules, et on comprend dès lors pourquoi un bébé dort beaucoup plus longtemps car son organisme est en plein développement. Mais on entend par réparateur un certain repos. Ainsi, on constate pendant certaines phases du sommeil que certains neurotransmetteurs ne sont plus émis, cela permettrait un certain « repos » dans les communications internes au cerveau. Selon d’autres scientifiques, dormir permettrait d’économiser de l’énergie. Cela expliquerait pourquoi, entre tous les animaux dont l’Homme fait partie, certaines espèces dorment plus que d’autres car leur énergie étant limité, il faut savoir la ressourcer par le sommeil. On peut ainsi prendre l’exemple de la chauve-souris qui dort environ vingt heures par jour mais qui consomme énormément d’énergie en chassant, ou la girafe, qui consomme très peu d’énergie pour manger, et n’a besoin que de trois heures de sommeil. En tout cas, une des théories les plus sûres est celle basée sur une hormone nommé la sérotonine. Cette hormone est secrétée dès le réveil et s’accumule ainsi toute la journée jusqu’à atteindre un certain taux qui entraîne alors le sommeil. Cette hormone peut être produite en plus grande quantité en fonction de certains facteurs : l’activité physique ou l’alimentation, ce qui explique cette envie de dormir après un bon repas. Au contraire, d’autres facteurs interrompent cette production comme la lumière ou la dépression.

Domir : même les chats dorment

Pour conclure, il faut savoir que dormir a une utilité importante et surtout pour les jeunes enfants, c’est pendant la phase de sommeil profond qu’a lieu la production de l’hormone de croissance et permet ainsi à l’enfant de grandir. Avec l’âge, la durée de sommeil baisse entraînant alors une baisse de la production d’hormone de croissance, ce qui explique que l’on arrête de grandir.

Source : Wikimedia Commons

Laisser un commentaire

Commentaire :