Papa, dis moi…

Papa, dis-moi, pourquoi des bêtes me grattent la tête ?

Oh ! Bah, c’est que cela doit être sympa là haut… Ces bêtes, on les appelles des poux. Ce sont de petits insectes de la taille d’un tiers de centimètre qui se nourrit, s’abrite et se reproduit grâce à un autre hôte. Grâce aux poux, tu peux attraper une maladie : la pédiculose qui est très contagieuse et fort désagréable du fait que tu te grattes, mais qui est principalement bénigne. Les poux se divisent en trois groupes : les suceurs (de sang) que l’on retrouve principalement chez l’Homme et beaucoup de mammifères, le mâcheur que l’on retrouve chez certains mammifères et le pou aviaire chez les oiseaux. C’est le premier qui t’intéresse, je suppose. Il voyage facilement de tête en tête et c’est sûrement dans la cour d’école que tu l’as attrapé. Ils se déplacent par contact direct d’une tête à l’autre, et de temps en temps via les vêtements comme les bonnets, écharpes ou les foulards. Arrivé dans tes cheveux, son seul but est de se reproduire et il se reproduit très vite : il pond environ 5 œufs pendant 3 à 4 semaines. Ces œufs, on les appelle des lentes, s’accrochent à la base de tige capillaire pendant une semaine. Après cette semaine, s’extraient des œufs des lymphes qui au bout d’une dizaine de jours deviennent des poux adultes qui vivront environ un mois. La durée de vie total d’un pou avoisine les six semaines. Son lieu d’habitation favori reste le cuir chevelu. Les poux sucent le sang et injectent de la salive qui a comme propriété d’entraîner une réaction allergique et ainsi de démanger. Maintenant que vous savez qu’il faut viser les endroits de grattage et la base des cheveux pour les trouver, comment les enlève-t-on ? Il existe plusieurs solutions : la teinture à base d’ammoniac est une solution temporaire, des lotions à base de monoï qui entraine une asphyxie des poux et les peignes anti-poux qui sont des peignes très fins pour ratisser et rapporter avec eux un maximum de larves et de poux.

Pou ou la bête sur la tête

Source : Wikimedia Commons

Laisser un commentaire

Commentaire :