Papa, dis moi…

Papa, dis-moi, pourquoi une tartine tombe du côté beurré ?

Parce que sinon ce serait trop propre si elles tombaient de l’autre côté… Bah oui, imagine une tranche de pain, sur le bord de la table, bien coupé d’un côté et tartiné de confiture de l’autre côté, et là, d’un coup de coude, tu la fais tomber. Bien sûr, elle ne tombera pas du côté non tartiné, elle tombera du côté tartiné. Cela a été prouvé scientifiquement : c’est de la physique. Techniquement, on peut dire que la tranche de pain ou la tartine n’a fait qu’un demi-tour en tombant d’une table haute d’environ 80 cm. Un chercheur anglais du nom de Robert Matthews a prouvé en 1995 que pour que la tartine fasse un tour complet, il aurait fallu que la gravité terrestre soit plus importante ou que les tables fassent aux alentours de 3m de haut. En fait, il n’y a pas que la gravité ou la hauteur de la table qui jouent mais d’autres facteurs : comment la tranche de pain quitte la table et quelle est le forme de la tartine. Ainsi une tartine convexe (en forme de U dans une vue transverse) aura une chute différente d’une tartine plate, ou si une tranche quitte la table en tombant simplement au niveau de la tranche de la table et donc sera rapidement à la perpendiculaire du sol du fait d’une perte d’équilibre rapide, est différent d’une tranche qui quitte la table de manière parallèle à la table (comme si elle glissait vers le sol) et risque moins de se retourner.
De tels phénomènes peuvent se prouver scientifiquement car si quelque chose peut tourner mal, alors ça ira de pire en pis : on appelle cela la loi de Murphy ou loi de l’emmerdement maximum. Autre exemple : le nombre de personnes qui vous regardent est directement proportionnel à la stupidité de votre action ou l’envie d’éternuer sera inversement proportionnel au taux de remplissage de la bouche.

tartine_confiture

Source : Wikimedia Commons

Laisser un commentaire

Commentaire :