Papa, dis moi…

Papa, dis-moi, pourquoi dit-on « allô » au téléphone ?

Promis, cela n’a rien à voir avec Nabilla. Surtout pas. C’est par ce mot que commence un grand nombre de conversations téléphoniques, comme par exemple, quand on appelle ta tante ou ton grand-père. Ce petit mot viendrait d’une francisation du mot « hello » qui veut dire « bonjour » ou « salut » en anglais. Mais qui lui-même viendrait d’une modification de l’expression « hollo » que l’on utilisait en criant lors des parties de chasse pour dire que l’on avait repéré le gibier. Il pourrait aussi venir du mot « hallow » qui est utilisé par les marins de la « Perfide Albion » ou Royaume-Uni si vous préférez pour se saluer en disant « Soit béni » ou du « halloo » utilisé au XIe siècle par les bergers normands en Angleterre pour rassembler leur troupeau ou bien du hongrois « hallom » qui signifie « Je vous entends ». Même si il y a plusieurs origines, le principe reste le même qui est de héler une personne, un animal ou un groupe pour attirer l’attention. Au final, la première ligne téléphonique date de 1877, on voit apparaître le mot « hello » dès 1880 et la version francisée « allô » dès 1890.

Téléphone

Une légende existerait sur l’inventeur du télégraphe et du phonographe, Thomas Edison, qui aurait utilisé le mot « hello » le premier par téléphone. Par contre, l’inventeur du téléphone (ou celui qui a l’a breveté), Graham Bell, aurait utilisé le mot « Ahoy », comme sur les navires.
En France, c’est le mot « allô » qui est utilisé pour introduire une conversation téléphonique. Dans d’autres pays, ce sont d’autres interjections qui sont utilisés : « Pronto » pour l’Italie, « Moshi Moshi » pour le Japon, « Wei » pour la Chine, « Digame » pour l’Espagne, « Bueno » pour le Mexique, « Anno » pour la Russie, « Hallo » pour l’Allemagne, « Hallå » pour la Suède.

Source : Wikimedia Commons

Laisser un commentaire

Commentaire :