Papa, dis moi…

Papa, dis-moi, pourquoi un bébé naît-il fille ou garçon ?

Tu te demandes pourquoi tu es un garçon alors que ta petite sœur est une fille ?

Et bien tout est question de hasard. Tout se décide pendant la fécondation. L’ovule qui vient de la maman et le spermatozoïde qui vient du papa se rencontre, chacun d’eux contient la moitié du patrimoine génétique du bébé.

Le patrimoine génétique, c’est un peu le plan de construction d’une personne. On le retrouve dans toutes nos cellules et il est écrit dans nos chromosomes. Nous avons 44 chromosomes et 2 chromosomes qui détermine le sexe. Chez la femme, ils sont tous les deux X alors que chez l’homme il y a un chromosome X et un chromosome Y.

C’est la magie de la fécondation qui détermine donc le sexe du bébé, comme l’ovule de la maman et le spermatozoïde du papa contiennent chacun la moitié du patrimoine génétique des parents, au moment où ils se rencontrent, ce qu’on appelle les gamètes fusionnent pour un nouveau patrimoine génétique complet. On a donc bien un des chromosomes X de la maman et un chromosome X ou Y du papa.

Le sexe du bébé dépend donc du spermatozoïde du papa. Si ce dernier contient un chromosome X, on aura deux chromosomes X, le bébé sera une fille, si par contre, il contient un chromosome Y, on aura un chromosome X et un Y, le bébé sera un garçon.

Sexes-planetary-sym-pinkblue.svg

Depuis toujours, les êtres humains cherchent à pouvoir choisir le sexe de leur bébé. Ceci souvent accentué par la politique d’un pays. Par exemple, en Chine, il a existé une politique de l’enfant unique mise en place en 1970 et assouplie en 2013, ce qui a généré la recherche de faire un héritier mâle.

De nombreuses méthodes de grands-mères aux résultats plus qu’aléatoires, ont été diffusées, puis la science s’en est mêlée : certains chercheurs prétendent que la consommation de certains types d’aliments augmenterait les chances d’avoir une fille ou un garçon. Cette théorie reste néanmoins très controversée.

Pour avoir une fille, la future maman devrait avoir, au moins deux mois avant la conception, une alimentation riche en calcium et en magnésium, mais pauvre en sodium et en potassium, pour avoir un garçon, ce serait l’inverse. Ceci ne reste bien sûr que théorique ! 😉 Rien ne changera la part de hasard dans la naissance d’un enfant et c’est ce qui en fait un moment si magique pour les parents !

Source : Wikimedia Commons

Laisser un commentaire

Commentaire :