Papa, dis moi …

Catégorie » Astronomie

Papa, dis-moi de quoi est composée la Lune?

Comme c’est beau de regarder la Lune dans le ciel le soir, et en la regardant tu te demandes de quoi elle est faite. Qu’est ce que cet astre étrange qui ne nous apparaît qu’à la tombée du jour ?

Si tu as eu l’occasion de la regarder avec une lunette astronomique (de simples jumelles peuvent aussi faire l’affaire!), tu as du sûrement voir que la surface n’est pas plane, on y voit comme des trous, mais alors la Lune serait-elle faite en gruyère ? 😉 Mais non, je te taquine.

En fait, ce que tu vois ce sont ce qu’on appelle des cratères. Ce sont des météorites qui se sont écrasées à sa surface qui ont créées ces cratères. Tu te demandes sans doute pourquoi il y a des cratères sur la Lune et pas sur la Terre, et bien il y en a ! Moins visibles que sur la Lune, d’abord car la Terre a un atmosphère qui ralentie les objets venant du ciel, d’ailleurs une majorité des météorites n’atteignent pas le sol, elles se pulvérisent dans l’atmosphère, tu as pu en voir, si tu as déjà observé ce qu’on appelle des étoiles filantes.

Ensuite, sur Terre l’érosion de l’eau, le tectonique des plaques et le fait qu’elle soit recouverte à 70% d’eau fait disparaître les cratères. Le cratère le plus célèbre est celui de Chicxulub, dans la péninsule du Yucatan au Mexique, il a été fait par une météorite de 10km de diamètre, et qui est responsable de la disparition des dinosaures.

Photo de la Lune depuis Apollo 12

Pour en revenir à la Lune, on connaît sa composition grâce au programme Apollo et aux roches lunaires que Neil Armstrong, et ses coéquipiers, les premiers à avoir marchés sur la Lune, ont ramenés sur Terre. On sait que la Lune partage des similitudes avec la composition du manteau de la Terre, notamment pour le tungstène, le chrome, le silicium et l’oxygène. On sait également que la Lune possède un noyaux ferreux anormalement petit et est très pauvre en eau.

Les scientifiques en ont donc déduit une théorie comme quoi la Terre était rentrée en collision avec une planète de la taille de Mars, qu’on a baptisée Théia.

Sous l’impact, le noyau ferreux de Théia aurait été capturé par la Terre en formation et une partie du manteau des deux se serait ensuite retrouvée sous la forme d’un disque d’accrétion entourant la Terre, qui sous l’effet de la gravité serait finalement transformée en la Lune.

Quelques éléments ne permettent néanmoins pas d’être sûr de cette théorie, une autre théorie indiquerait toujours une collision de la Terre mais cette fois-ci avec un astre de même masse qu’elle.

Sa formation reste donc encore un mystère, mais on sait néanmoins qu’elle joue un grand rôle pour la Terre, notamment au niveau des marées, mais aussi sur l’axe de rotation de la Terre et donc du climat assez stable qu’il y fait. Donc profitons du spectacle que la dame la Lune nous offre tous les soirs dans le ciel !

Source : Wikimedia Commons


Papa, dis-moi pourquoi la Lune change de forme ?

Tu dois imaginer que quelqu’un doit manger un morceau de Lune de temps en temps jusqu’à ce qu’il n’y en ait plus… Mais non, le sattelite de notre Terre est ronde et ne change pas de forme en fonction de la date. Si on la voit, c’est qu’elle est éclairée par le Soleil. Attends, revenons aux bases : la Terre tourne autour du Soleil, et la Lune tourne autour de la Terre.

Révolution de la Lune

Donc le Soleil n’éclaire toujours qu’une partie du satellite de notre Terre. En fonction de l’endroit où se trouve la Terre et la Lune, cette dernière n’est pas éclairée de la même façon.
Regardons l’image ci-dessous :

  • En position 1, quand la Lune est située entre la Terre et le Soleil, celle-ci n’est pas éclairée du côté visible de la Lune, donc on ne la voit pas : on appelle cela la Lune Noire ou la pleine Lune ;
  • En position 5, quand la Terre est située entre la Lune et le Soleil, le satellite terrestre est éclairée complètement par le Soleil, on voit alors toute sa face visible : on appelle cela la pleine Lune ;
  • Pour les autres positions, la Lune se situe plus ou moins entre la Terre et le Soleil, celle-ci éclaire alors qu’une partie du satellite terrestre. Ainsi en position 3, on appelle cela le premier Quartier de Lune et en position 7, le dernier quartier de Lune.

Mais pourquoi on n’en voit qu’une partie ? Car elle tourne sur elle-même à la même vitesse qu’elle tourne autour de la Terre. On dit que sa vitesse de rotation est identique à sa vitesse de révolution, soit environ un mois, le temps de passer par les 4 (voire 8) phases de la Lune. Aussi le satellite naturel de la Terre a toujours pour nous une face visible et une face cachée.

Source : Wikimedia Commons


Papa, dis-moi c’est quoi le Big Bang ?

C’est un modèle que l’on doit aux cosmologues. Ce sont des scientifiques qui étudient l’origine et l’évolution de l’univers. Ce modèle indique qu’à ces premières heures, l’univers était très dense et très chaud, on le dit opaque; et, à un moment donné, il a commencé son expansion. On imagine souvent cela comme une immense explosion de la matière, il s’agit plutôt d’une dilatation rapide.

Représentation du Big Bang

Lancé en 2009, le satellite Planck a pour mission d’étudier ce qu’on appelle le fond diffus cosmologique, c’est un rayonnement montrant l’univers tel qu’il était 380 000 ans après sa naissance. Bref, les scientifiques deviennent des archéologues de l’univers.

Satellite Plank

L’étude de ce rayonnement a permis d’estimer l’âge de l’univers à environ 13,8 milliards d’années, et aussi sa température qui était de 2700 degrés, bien sûr son expansion a favorisé son refroidissement, on estime qu’aujourd’hui, la température de l’univers est de -270 degrés. Pour comparer, la température moyenne à la surface de la terre est de 15 degrés. Tu imagines comme il y fait froid !

Bien sûr, beaucoup de scientifiques se questionnent sur le passé de l’univers, mais se pose aussi la question de son avenir. Une théorie existe comme quoi l’expansion de l’univers aurait une fin, et celui ci s’inverserait, c’est ce qu’on appelle le Big Crunch. Bien sûr rassure toi ce ne sera pas avant des millions d’années !

Source: Wikimedia Commons


Papa, dis-moi à quelle distance sont les étoiles ?

Nos lointains ancêtres n’y voyaient que des lumières dans le ciel, origine à beaucoup de mythes et de légendes. C’est d’ailleurs de leurs observations que viennent les constellations, si tu regardes le ciel la nuit, tu peux en effet t’amuser à faire comme les premiers observateurs du ciel et relier les étoiles par des traits imaginaires. Tu verras ainsi apparaître des formes.

Une des plus reconnaissable d’entre elles est la grand ourse. Tu verras la forme d’une casserole en reliant les sept étoiles les plus brillantes la composant :

Astronomie : Photo de la Grande Ourse

Nous savons aujourd’hui qu’une étoile est un soleil lointain, plus ou moins identique au nôtre.

Dans le ciel, c’est près de 6000 étoiles visibles à l’œil nu, autant de soleils qui peuvent avoir des planètes gravitant autour d’eux. C’est ce qu’on appelle les exoplanètes.

L’étoile la plus proche de nous est l’étoile Proxima du Centaure, elle est à une distance de 41 627 milliards de kilomètres de notre Terre. Avec une vitesse d’environ 300 000 kilomètres par seconde, sa lumière met quatre ans et quatre mois à nous parvenir. Quand tu la regardes dans le ciel, tu la vois donc comment elle était, il y a quatre ans et quatre mois !

D’autres sont si lointaines que la lumière qui nous parvient d’elles a été émise il y a plusieurs milliers d’années. Plus nous arrivons à observer loin dans l’univers et plus nous remontons le temps, c’est ce que l’on appelle la cosmologie. Les observations des chercheurs ont pour but ultime de remonter jusqu’à la naissance de l’univers, ce que l’on appelle le Big Bang.

Source: Wikimedia Commons

Page 2 sur 2 12