Papa, dis moi …

Catégorie » Biologie

Papa, dis-moi pourquoi Maman a-t-elle des seins ?

Maman a une poitrine, pourquoi donc ?

Et bien, tu sais que nous sommes des mammifères comme les chats, les vaches ou même les baleines par exemple. Ce qui veux dire que lorsqu’il naît le premier réflexe du bébé est de téter sa maman. A la suite, le bébé est sevré pour manger des purées de fruits et de légumes, jusqu’à arriver à la même alimentation que les adultes. C’est à ce moment là que la fabrication de lait par les seins de la maman finie par s’arrêter.

Le lait maternelle contient des vitamines, des sels minéraux, des oligoéléments, des sucres, des graisses et des protéines indispensable à bébé et ce, en justes quantités. Le lait évolue avec le temps et avec la croissance du bébé. Il aura tendance à s’enrichir en graisse, en protéines, en acides gras et minéraux au fur et à mesure des tétées et des mois.

Allaitement d’un bébé de 1 mois

Chez l’Homme, la particularité c’est que toutes les mamans n’allaitent pas leur bébé, le choix d’allaiter appartient à chaque maman, car il existe des moyens de substitution. A ce moment là, on fait appel à du lait spécifique en poudre et on donne un biberon au bébé.

Le lait artificiel est à base de lait de vache et est tout à fait adapté aux bébés. Tant au niveau énergétique qu’au niveau calorique, il apporte à votre bébé tout ce qu’il faut.

Le rôle primitif des seins des mamans est donc de nourrir son bébé!

Alors autre question : pourquoi Papa a-t-il des tétons puisque c’est la Maman qui fait l’allaitement ? A quoi servent-ils ?

Et bien, la question est simple, ils ne servent à rien ! 🙂

C’est lors du stade embryonnaire du bébé que tout cela se décide. Comme on l’a vu dans l’article « pourquoi naît-on fille ou garçon? », il s’agit d’une histoire de chromosome X et de chromosome Y. Lors des premières semaines de grossesse, il n’y a que le chromosome X (caractéristique des filles) qui s’exprime. C’est pourquoi l’embryon se développe dans un état asexué pendant les six premières semaines. Au delà, le deuxième chromosome sexué s’exprime, si c’est une fille, on a un deuxième chromosome X qui s’exprime ce qui induit la formation des organes sexuels féminins ainsi que les hormones féminines; si c’est un garçon, le deuxième chromosome est un chromosome Y qui s’exprime induisant la formation des organes sexuels masculins ainsi que l’hormone masculine, la testostérone. A cette étape, le garçon a déjà ses tétons qui restent donc en place !

Source : Wikimedia Commons


Papa, dis-moi pourquoi un bébé naît-il fille ou garçon ?

Tu te demandes pourquoi tu es un garçon alors que ta petite sœur est une fille ?

Et bien tout est question de hasard. Tout se décide pendant la fécondation. L’ovule qui vient de la maman et le spermatozoïde qui vient du papa se rencontre, chacun d’eux contient la moitié du patrimoine génétique du bébé.

Le patrimoine génétique, c’est un peu le plan de construction d’une personne. On le retrouve dans toutes nos cellules et il est écrit dans nos chromosomes. Nous avons 44 chromosomes et 2 chromosomes qui détermine le sexe. Chez la femme, ils sont tous les deux X alors que chez l’homme il y a un chromosome X et un chromosome Y.

C’est la magie de la fécondation qui détermine donc le sexe du bébé, comme l’ovule de la maman et le spermatozoïde du papa contiennent chacun la moitié du patrimoine génétique des parents, au moment où ils se rencontrent, ce qu’on appelle les gamètes fusionnent pour un nouveau patrimoine génétique complet. On a donc bien un des chromosomes X de la maman et un chromosome X ou Y du papa.

Le sexe du bébé dépend donc du spermatozoïde du papa. Si ce dernier contient un chromosome X, on aura deux chromosomes X, le bébé sera une fille, si par contre, il contient un chromosome Y, on aura un chromosome X et un Y, le bébé sera un garçon.

Symbolique des sexes

Depuis toujours, les êtres humains cherchent à pouvoir choisir le sexe de leur bébé. Ceci souvent accentué par la politique d’un pays. Par exemple, en Chine, il a existé une politique de l’enfant unique mise en place en 1970 et assouplie en 2013, ce qui a généré la recherche de faire un héritier mâle.

De nombreuses méthodes de grands-mères aux résultats plus qu’aléatoires, ont été diffusées, puis la science s’en est mêlée : certains chercheurs prétendent que la consommation de certains types d’aliments augmenterait les chances d’avoir une fille ou un garçon. Cette théorie reste néanmoins très controversée.

Pour avoir une fille, la future maman devrait avoir, au moins deux mois avant la conception, une alimentation riche en calcium et en magnésium, mais pauvre en sodium et en potassium, pour avoir un garçon, ce serait l’inverse. Ceci ne reste bien sûr que théorique ! 😉 Rien ne changera la part de hasard dans la naissance d’un enfant et c’est ce qui en fait un moment si magique pour les parents !

Source : Wikimedia Commons


Papa, dis-moi pourquoi a-t-on un nombril?

Tu te demandes pourquoi on a tous ce drôle de petit trou au milieu du ventre. Pourquoi a-t-on un nombril et d’où vient-il ?

C’est tout simplement car on vient du ventre de sa maman. Le nombril, aussi appelé ombilic, est une cicatrice fibreuse de la paroi antérieure de l’abdomen, il apparaît quand le cordon ombilical du nouveau-né tombe. Ceci bien sûr chez l’Homme mais aussi chez tout les mammifères qu’on dit placentaires. C’est à dire qu’ils ont un placenta lors de la gestation, le cordon ombilical y est relié.

Regarde bien, quand tu auras l’occasion, ton chien ou ton chat, ils ont aussi des nombrils. Par contre, tu pourras peut être voir un jour un drôle de mammifère qui s’appelle l’ornithorynque, il possède un bec de canard, et une grand queue plate mais il a aussi une belle fourrure. Pour sa part, il n’a pas de nombril car il naît dans des œufs, comme les poussins d’une poule !

Accouchement

Pour revenir au placenta, il est indispensable à l’évolution du fœtus dans le ventre de sa mère. Le cordon ombilical relié au placenta amène l’oxygène et les aliments au fœtus qui flotte dans un liquide protecteur. Il sert aussi de sorte de filtre entre le sang de la maman et celui du fœtus. En effet, si tu as déjà dû faire une analyse de sang, on t’a peut-être donné ton groupe sanguin et tu t’es peut être rendu compte que tu n’es pas du même groupe que celui de ton papa ou de ta maman. C’est la génétique qui détermine ton groupe sanguin.

Tu as, d’ailleurs, déjà vu que Papa et Maman allaient donner leur sang. Pourquoi font-ils ça ? Et bien pour aider ceux qui ont besoin de ce qu’on appelle une transfusion.

Il existe différent groupes sanguins et leurs compatibilités sont différentes. Il existe le groupe A, B, O et AB.

Un autre système permet de classer les groupes, c’est le système Rhésus, il détermine si un individu est Rhésus positif ou négatif.

La combinaison des deux systèmes permet de classer les différents types de sang: A+, A-, B+, B-, AB+, AB-, O+, O-.

Dans la majorité des cas, la compatibilité entre donneurs et receveurs nécessite le même groupe sanguin et même Rhésus. Reste deux exceptions, les individus de groupe O- sont appelés « donneurs universels » ils peuvent donc donner leur sang à n’importe quel receveur et les individus de groupe AB+ sont appelés  » receveurs universels » c’est à dire qu’ils peuvent recevoir du sang de n’importe quel donneur.

Si tu veux en savoir plus sur le don du sang, n’hésite pas à aller voir ce site.

Source : Wikimedia Commons


Papa, dis-moi est-ce qu’on entend la mer dans un coquillage ?

Coquillage et crustacés… comme le chante Brigitte Bardot dans sa chanson La Madrague.

As-tu déjà fait l’expérience de mettre un coquillage à ton oreille ? Qu’as tu entendu ? La mer ? Autre chose ?

Décryptons un peu ce phénomène.

Autant te le dire tout de suite, ce n’est pas le bruit des vagues que tu entends dans un coquillage. Tu pourrais entendre la même chose avec un pot de confiture par exemple!

En fait, le coquillage joue le rôle d’une caisse de résonance en amplifiant le bruit du sang qui circule dans les vaisseaux de ton oreille. Ce qui ressemble à un bourdonnement régulier que l’on peut faire varier en éloignant et approchant le coquillage de son oreille. C’est cette modulation qui donne l’impression d’entendre des vagues.

Bouguereau, William - Femme au Coquillage - 1885

Ton oreille est très importante pour ton corps, elle te permet, bien sûr, d’entendre mais elle joue aussi un rôle dans l’équilibre.

Comme la plupart des mammifères, tu en possèdes deux. Elle est composée de :

– l’oreille externe, elle même constituée par le pavillon auriculaire, c’est ce que tu peux toucher quand tu mets ta main à ton oreille, il est constitué de cartilage lui permettant d’être souple tout en reprenant sa forme, ainsi que le conduit auditif externe, qui a la forme d’une corne acoustique diminuant de diamètre à mesure que l’on se rapproche vers le fond c’est-à-dire le tympan, c’est à cet endroit là qu’on trouve ce qu’on appelle le cérumen. Tu sais c’est ce que papa et maman t’aide à te nettoyer quand tu as les oreilles sales, mais attention il ne faut jamais aller trop loin car tu risques d’atteindre le tympan au fond, et ça peut être dangereux pour ton audition.

– l’oreille moyenne qui, elle, comprend le tympan ainsi que les osselets qui sont trois petits os dont le nom provient de leurs formes caractéristiques, en l’occurrence le marteau, l’enclume et l’étrier. L’étrier est d’ailleurs le plus petit os du corps humain.

Sais-tu comment on fait pour entendre ? Et bien les sons sont le résultat de vibrations de l’air dans le conduit auditif qui font vibrer le tympan. C’est vibrations sont ensuite transmises à l’oreille interne.

– l’oreille interne, qui contient l’organe de l’ouïe, la cochlée, c’est un organe creux rempli de liquide et tapissé de cellules ciliées. C’est d’ailleurs, elles qui transforment les mouvements de leurs cils en signal nerveux par le nerf auditif qui va être interprété par le cerveau. L’oreille interne contient aussi le vestibule et les canaux semi-circulaires, organe de l’équilibre.

Certaines personnes ont un dysfonctionnement de l’oreille, et entendent en permanence le bruit de la mer dans les oreilles. Imagine comme ça doit être désagréable ! C’est ce qu’on appelle des acouphènes pulsatiles.

Dans ces cas, il ne faut pas hésiter et aller voir ce qu’on appelle un ORL, c’est à dire un otorhinolaryngologiste. Quel nom barbare! C’est tout simplement le médecin spécialiste du diagnostic et du traitement des troubles du nez, de la gorge, de l’oreille et de la région tête et cou.

Source: Wikimedia Commons


Papa, dis-moi pourquoi j’ai la peau qui flétrit sous l’eau ?

Mais tout simplement, parce que tu es en train de muer comme un serpent… Maintenant que je t’ai fait peur, je vais te raconter la vérité. Quand tu restes trop longtemps dans l’eau, tes doigts se plissent. Mais pourquoi ? En fait, il y a deux théories.
La première se base sur la kératine. A cet endroit, ta peau est plus fine et donc va se détendre plus facilement. Il faut savoir que ta peau a plusieurs couches : l’épiderme, le derme et l’hypoderme. Celle que tu vois s’appelle l’épiderme. Celle qui est située en dessous de l’épiderme s’appelle le derme. Et la dernière située le plus en profondeur est donc l’hypoderme. Les différentes couches contiennent de la kératine qui est une molécule qui absorbe l’eau. La kératine fonctionne un peu comme une éponge. Après avoir absorbé beaucoup d’eau, elle va saturer. C’est principalement l’épiderme qui va en absorber la plus grande quantité. Le derme situé en profondeur en absorbera moins. Par conséquent, le derme contiendra moins d’eau que l’épiderme. Ce dernier, gonflé par l’eau, occupe alors un volume plus important que le derme, mais sur la même surface. Si ce gonflement était uniforme, c’est-à-dire qu’il aurait absorbé une quantité identique d’eau à chaque endroit de la peau, ton doigt semblerait alors un peu plus gros. Mais la peau n’est pas une uniforme, elle est tendue dans le sens de la longueur. L’épiderme gonfle alors en suivant le sens de la peau : il va gondoler pour tenir. On observe facilement ce flétrissement autant au niveau des mains et des pieds car c’est là que la kératine se renouvelle le plus.
La seconde théorie, qui semble la plus acceptée, se base sur notre évolution. Il s’agirait d’un processus commandé par le système nerveux et causé par la contraction des vaisseaux sanguins, qui permettrait ainsi à la peau plissée d’avoir une meilleure accroche sur les objets dans l’eau.

Peau

Source : Wikimedia Commons

Page 3 sur 8 12345Dernière page »