Papa, dis moi …

Catégorie » Biologie

Papa, dis-moi est-ce qu’on entend la mer dans un coquillage ?

Coquillage et crustacés… comme le chante Brigitte Bardot dans sa chanson La Madrague.

As-tu déjà fait l’expérience de mettre un coquillage à ton oreille ? Qu’as tu entendu ? La mer ? Autre chose ?

Décryptons un peu ce phénomène.

Autant te le dire tout de suite, ce n’est pas le bruit des vagues que tu entends dans un coquillage. Tu pourrais entendre la même chose avec un pot de confiture par exemple!

En fait, le coquillage joue le rôle d’une caisse de résonance en amplifiant le bruit du sang qui circule dans les vaisseaux de ton oreille. Ce qui ressemble à un bourdonnement régulier que l’on peut faire varier en éloignant et approchant le coquillage de son oreille. C’est cette modulation qui donne l’impression d’entendre des vagues.

Bouguereau, William - Femme au Coquillage - 1885

Ton oreille est très importante pour ton corps, elle te permet, bien sûr, d’entendre mais elle joue aussi un rôle dans l’équilibre.

Comme la plupart des mammifères, tu en possèdes deux. Elle est composée de :

– l’oreille externe, elle même constituée par le pavillon auriculaire, c’est ce que tu peux toucher quand tu mets ta main à ton oreille, il est constitué de cartilage lui permettant d’être souple tout en reprenant sa forme, ainsi que le conduit auditif externe, qui a la forme d’une corne acoustique diminuant de diamètre à mesure que l’on se rapproche vers le fond c’est-à-dire le tympan, c’est à cet endroit là qu’on trouve ce qu’on appelle le cérumen. Tu sais c’est ce que papa et maman t’aide à te nettoyer quand tu as les oreilles sales, mais attention il ne faut jamais aller trop loin car tu risques d’atteindre le tympan au fond, et ça peut être dangereux pour ton audition.

– l’oreille moyenne qui, elle, comprend le tympan ainsi que les osselets qui sont trois petits os dont le nom provient de leurs formes caractéristiques, en l’occurrence le marteau, l’enclume et l’étrier. L’étrier est d’ailleurs le plus petit os du corps humain.

Sais-tu comment on fait pour entendre ? Et bien les sons sont le résultat de vibrations de l’air dans le conduit auditif qui font vibrer le tympan. C’est vibrations sont ensuite transmises à l’oreille interne.

– l’oreille interne, qui contient l’organe de l’ouïe, la cochlée, c’est un organe creux rempli de liquide et tapissé de cellules ciliées. C’est d’ailleurs, elles qui transforment les mouvements de leurs cils en signal nerveux par le nerf auditif qui va être interprété par le cerveau. L’oreille interne contient aussi le vestibule et les canaux semi-circulaires, organe de l’équilibre.

Certaines personnes ont un dysfonctionnement de l’oreille, et entendent en permanence le bruit de la mer dans les oreilles. Imagine comme ça doit être désagréable ! C’est ce qu’on appelle des acouphènes pulsatiles.

Dans ces cas, il ne faut pas hésiter et aller voir ce qu’on appelle un ORL, c’est à dire un otorhinolaryngologiste. Quel nom barbare! C’est tout simplement le médecin spécialiste du diagnostic et du traitement des troubles du nez, de la gorge, de l’oreille et de la région tête et cou.

Source: Wikimedia Commons


Papa, dis-moi pourquoi j’ai la peau qui flétrit sous l’eau ?

Mais tout simplement, parce que tu es en train de muer comme un serpent… Maintenant que je t’ai fait peur, je vais te raconter la vérité. Quand tu restes trop longtemps dans l’eau, tes doigts se plissent. Mais pourquoi ? En fait, il y a deux théories.
La première se base sur la kératine. A cet endroit, ta peau est plus fine et donc va se détendre plus facilement. Il faut savoir que ta peau a plusieurs couches : l’épiderme, le derme et l’hypoderme. Celle que tu vois s’appelle l’épiderme. Celle qui est située en dessous de l’épiderme s’appelle le derme. Et la dernière située le plus en profondeur est donc l’hypoderme. Les différentes couches contiennent de la kératine qui est une molécule qui absorbe l’eau. La kératine fonctionne un peu comme une éponge. Après avoir absorbé beaucoup d’eau, elle va saturer. C’est principalement l’épiderme qui va en absorber la plus grande quantité. Le derme situé en profondeur en absorbera moins. Par conséquent, le derme contiendra moins d’eau que l’épiderme. Ce dernier, gonflé par l’eau, occupe alors un volume plus important que le derme, mais sur la même surface. Si ce gonflement était uniforme, c’est-à-dire qu’il aurait absorbé une quantité identique d’eau à chaque endroit de la peau, ton doigt semblerait alors un peu plus gros. Mais la peau n’est pas une uniforme, elle est tendue dans le sens de la longueur. L’épiderme gonfle alors en suivant le sens de la peau : il va gondoler pour tenir. On observe facilement ce flétrissement autant au niveau des mains et des pieds car c’est là que la kératine se renouvelle le plus.
La seconde théorie, qui semble la plus acceptée, se base sur notre évolution. Il s’agirait d’un processus commandé par le système nerveux et causé par la contraction des vaisseaux sanguins, qui permettrait ainsi à la peau plissée d’avoir une meilleure accroche sur les objets dans l’eau.

Peau

Source : Wikimedia Commons


Papa, dis-moi pourquoi on a du sang ?

Aouch… toi, tu viens de te couper et tu as besoin d’un pansement car du sang a coulé. En gros, quand tu respires, tes poumons transforment l’air en oxygène qui part dans ton sang. Le sang le transporte alors aux muscles et aident à nous protéger des bactéries. Dans le sang, il y a les globules rouges qui apportent l’oxygène aux différentes muscles qui utilisent alors l’oxygène comme carburant. En échange, les muscles transforment l’oxygène en dioxyde de carbone et donnent alors aux globules rouges des molécules de dioxyde de carbone pour qu’ils soient transférés aux poumons. Mais il y aussi les globules blancs qui sont là comme armure pour détruire les bactéries et les virus que l’on peut attraper par contact, par respiration, ou par ingestion. Ainsi, quand tu attrapes un rhume à l’automne, ce sont les globules blancs qui s’occupent de te guérir. Le troisième élément du sang, ce sont les plaquettes qui, quand tu t’écorches comme maintenant, forment une petite plaque qui va aider ta peau à ressouder. Cette plaque qui se forme est fait par coagulation. Le dernier élément du sang est le plasma, c’est en gros, le liquide qui permet de contenir les trois autres éléments et les transporter à travers le corps. Le plasma correspond à 90% du sang.
Mais pourquoi il est rouge ? Comme on l’a dit, un des éléments est le globule rouge. Ce même globule rouge, présent en grande quantité, contient de l’hémoglobine qui est un pigment rouge et qui permet de fixer les molécules de dioxygène aux globules rouge. De plus, cette molécule contient des atomes de fer, donnant au sang une teinte rouge vive. Quand il y a moins d’atomes de fer et donc de dioxygène fixé aux globules rouges, le sang a une couleur plus foncé. Pour être plus précis, les atomes de fer ont un spectre d’émission dont la partie visible correspond à la couleur rouge. Moins il y en a, plus le rouge sera foncé. Tu sais comment t’en rendre compte, il suffit que tu tombes sur un morceau de fer rouillé et oxydé (et donc avec moins de molécules d’oxygène) pour voir qu’il est rouge foncé.
Mais pourquoi on ne l’entend pas couler dans nos veines ? Tout simplement pour la même raison que l’on n’entend pas les insectes, notre oreille n’est pas conçu pour entendre des sons si faibles.

Mais pourquoi le sang est-il rouge ?

Source : Wikimedia Commons


Papa, dis-moi pourquoi mon pipi est-il jaune ?

Tu as remarqué que lorsque tu vas aux toilettes, ton pipi est jaune. Pourquoi l’urine a-t-elle cette couleur ?
D’abord quand tu vas faire pipi cela s’appelle la miction, ça vient du latin mingere qui veut dire uriner, elle désigne l’élimination de l’urine contenue dans la vessie d’un mammifère par la vidange.
En fonction de ce qu’on boit dans la journée, ainsi que des conditions extérieures (température et hygrométrie), nous produisons, en 24 heures, environ 1 à 1,5 litre d’urine, éliminée de deux à trois fois par jour.
Dans l’art, on a rarement représenté un homme en train d’uriner, le plus célèbre d’entre eux est le Manneken-pis à Bruxelles.

Manneken Pis

L’urine est ce qu’on appelle un liquide biologique. Elle constitue la plus grande part des déchets liquides du métabolisme de l’organisme des mammifères vertébrés.

Elle est sécrétée par les reins par filtration du sang, puis par récupération des molécules de l’urine primitive pour former l’urine définitive. Cette dernière est expulsée hors du corps par le système urinaire. C’est à ce moment là qu’intervient la miction.

Le composant principal de l’urine est l’eau. Les principaux déchets qu’elle contient sont l’urée et la créatinine. C’est d’ailleurs cette dernière molécule qu’on dose afin de détecter un défaut rénal chez l’homme.

L’urine d’un individu en bonne santé est habituellement de couleur jaune. Elle devient plus clair quand on s’hydrate plus. Cette couleur provient des pigments biliaires solubles dans l’eau qui sont normalement éliminés par les reins.

En fonction de la concentration de ce pigment, liée à l’activité des reins, l’urine sera plus ou moins jaune, c’est pourquoi l’urine est souvent plus jaune le matin, car durant la nuit les reins fonctionnent au ralenti.

Diverses substances peuvent colorer l’urine. Elles sont contenues dans certains aliments, notamment tu as dû remarquer que ton urine pouvait prendre un aspect rouge quand tu as mangé des betteraves rouges. C’est tout à fait normal ! Ce légume est en effet particulièrement riche en bétalaïne ce qui lui confère sa couleur. La coloration de l’urine survient lorsque les pigments de la betterave sont absorbés par l’intestin au lieu d’être dégradés. C’est sans danger et tout redevient normal au bout de quatre ou cinq mictions !

Source: Wikimedia Commons


Papa, dis-moi c’est quoi une maladie orpheline ?

Oh toi… tu as entendu parler du Téléthon. Le Téléthon est un événement qui permet de récolter de l’argent pour travailler à guérir les maladies génétiques rares. Mais pourquoi certaines sont dites « orphelines » ? Une maladie orpheline est une maladie dont aucune traitement efficace n’a été trouvé. Les seuls médicaments trouvés permettent d’améliorer la qualité de vie du patient. Une maladie rare est une maladie qui touche très peu de personnes, en moyenne moins de une sur 2000. Ainsi, pour la France, on dit qu’une maladie est rare quand elle touche moins de 30000 personnes. Elle peut impacter la vie du porteur de cette maladie ou l’handicaper que ce soit de manière motrice, intellectuelle ou sensorielle. Certaines maladies se développent dès l’enfance, d’autres avec l’âge. Une maladie rare est souvent orpheline. Mais pourquoi ? Tout simplement parce que le développement d’une thérapie pour une maladie rare coûte assez cher et a donc un impact financier important pour les investisseurs. Cela implique pour ces investisseurs un retour qui, vu que la maladie est rare, sera plus long et donc ne sera pas très rentable, et donc les investisseurs n’investissent pas dans les recherches pour un traitement, transformant la maladie dite rare en maladie orpheline. Donc les deux termes « orphelines » et « rares » représentent ainsi un même groupe de maladies. On estime le nombre de ces maladies orphelines entre 6000 et 8000. Certaines maladies rares sont pourtant devenues plus connues par le combat de certaines personnes : la mucoviscidose, le Xeroderma pigmentosum ou maladie des enfants de la lune, la maladie des os de verre, la maladie de Crohn, la maladie de Huntington ou la myopathie de Duchenne. La seule solution pour soigner ces maladies est d’aider la recherche et pour cela, le Téléthon est là alors maintenant, il est l’heure de faire le 36 37.

Maladie orpheline ou comment le Téléthon combat

Source : Wikimedia Commons

Page 3 sur 7 12345Dernière page »