Papa, dis moi…

Catégorie » Biologie

Papa, dis moi, pourquoi mon pipi est-il jaune ?

Tu as remarqué que lorsque tu vas aux toilettes, ton pipi est jaune. Pourquoi l’urine a-t-elle cette couleur ?
D’abord quand tu vas faire pipi cela s’appelle la miction, ça vient du latin mingere qui veut dire uriner, elle désigne l’élimination de l’urine contenue dans la vessie d’un mammifère par la vidange.
En fonction de ce qu’on boit dans la journée, ainsi que des conditions extérieures (température et hygrométrie), nous produisons, en 24 heures, environ 1 à 1,5 litre d’urine, éliminée de deux à trois fois par jour.
Dans l’art, on a rarement représenté un homme en train d’uriner, le plus célèbre d’entre eux est le Manneken-pis à Bruxelles.

Manneken_Pis_(crop)

L’urine est ce qu’on appelle un liquide biologique. Elle constitue la plus grande part des déchets liquides du métabolisme de l’organisme des mammifères vertébrés.

Elle est sécrétée par les reins par filtration du sang, puis par récupération des molécules de l’urine primitive pour former l’urine définitive. Cette dernière est expulsée hors du corps par le système urinaire. C’est à ce moment là qu’intervient la miction.

Le composant principal de l’urine est l’eau. Les principaux déchets qu’elle contient sont l’urée et la créatinine. C’est d’ailleurs cette dernière molécule qu’on dose afin de détecter un défaut rénal chez l’homme.

L’urine d’un individu en bonne santé est habituellement de couleur jaune. Elle devient plus clair quand on s’hydrate plus. Cette couleur provient des pigments biliaires solubles dans l’eau qui sont normalement éliminés par les reins.

En fonction de la concentration de ce pigment, liée à l’activité des reins, l’urine sera plus ou moins jaune, c’est pourquoi l’urine est souvent plus jaune le matin, car durant la nuit les reins fonctionnent au ralenti.

Diverses substances peuvent colorer l’urine. Elles sont contenues dans certains aliments, notamment tu as dû remarquer que ton urine pouvait prendre un aspect rouge quand tu as mangé des betteraves rouges. C’est tout à fait normal ! Ce légume est en effet particulièrement riche en bétalaïne ce qui lui confère sa couleur. La coloration de l’urine survient lorsque les pigments de la betterave sont absorbés par l’intestin au lieu d’être dégradés. C’est sans danger et tout redevient normal au bout de quatre ou cinq mictions !

Source: Wikimedia Commons


Papa, dis-moi, c’est quoi une maladie orpheline ?

Oh toi… tu as entendu parler du Téléthon. Le Téléthon est un événement qui permet de récolter de l’argent pour travailler à guérir les maladies génétiques rares. Mais pourquoi certaines sont dites « orphelines » ? Une maladie orpheline est une maladie dont aucune traitement efficace n’a été trouvé. Les seuls médicaments trouvés permettent d’améliorer la qualité de vie du patient. Une maladie rare est une maladie qui touche très peu de personnes, en moyenne moins de une sur 2000. Ainsi, pour la France, on dit qu’une maladie est rare quand elle touche moins de 30000 personnes. Elle peut impacter la vie du porteur de cette maladie ou l’handicaper que ce soit de manière motrice, intellectuelle ou sensorielle. Certaines maladies se développent dès l’enfance, d’autres avec l’âge. Une maladie rare est souvent orpheline. Mais pourquoi ? Tout simplement parce que le développement d’une thérapie pour une maladie rare coûte assez cher et a donc un impact financier important pour les investisseurs. Cela implique pour ces investisseurs un retour qui, vu que la maladie est rare, sera plus long et donc ne sera pas très rentable, et donc les investisseurs n’investissent pas dans les recherches pour un traitement, transformant la maladie dite rare en maladie orpheline. Donc les deux termes « orphelines » et « rares » représentent ainsi un même groupe de maladies. On estime le nombre de ces maladies orphelines entre 6000 et 8000. Certaines maladies rares sont pourtant devenues plus connues par le combat de certaines personnes : la mucoviscidose, le Xeroderma pigmentosum ou maladie des enfants de la lune, la maladie des os de verre, la maladie de Crohn, la maladie de Huntington ou la myopathie de Duchenne. La seule solution pour soigner ces maladies est d’aider la recherche et pour cela, le Téléthon est là alors maintenant, il est l’heure de faire le 36 37.

Maladie orpheline ou comment le Téléthon combat

Source : Wikimedia Commons


Papa, dis-moi, pourquoi on a de l’eau dans la bouche ?

Tout d’abord, l’eau que tu as dans la bouche, on appelle cela de la salive. Mais elle vient d’où ? Elle est secrétée par les glandes salivaires à l’intérieur de ta bouche. Tu en crées entre un demi-litre et un litre par jour, soit l’équivalent d’une bouteille d’eau. Mais pourquoi ? Tout d’abord, la salive a pour but d’humidifier ta bouche, ta gorge et ton œsophage. Cela permet quand tu manges que les aliments que tu mâches soient moins dur pour que tu puisses plus facilement les avaler et que ton corps puisse l’assimiler pour transformer cela en énergie. Imagine un gros morceau de viande ou un œuf, si tu ne mâchais pas et que tu ne le hachais pas avec tes dents, cela serait trop gros pour le faire passer dans ton œsophage et tu risquerais de t’étouffer. De plus, la salive permet de faciliter la diction. Ainsi, elle lubrifie les surfaces muqueuses et dentaires afin de pouvoir s’exprimer facilement. Quand quelqu’un parle trop, il ait la bouche sèche. C’est pour cela que les conférenciers ont toujours un verre d’eau à leur portée. Si on continue, la salive a un rôle de muraille contre les bactéries qui oseraient attaquer tes dents. Imagine comme cela se passe : en mangeant, des bactéries se posent sur tes dents. Si tu n’avais pas de salive, rien n’empêcherait ces bactéries de s’attaquer à tes dents. Alors qu’avec de la salive, celle-ci sert de raz-de-marée pour ces bactéries et nettoie en grande partie, bien qu’un brossage des dents permette de finir le travail. De plus, elle régule l’acidité de ta bouche et évite ainsi les attaques acides envers les dents et elle contient aussi de quoi réparer l’émail de tes dents : on appelle cela des ions minéraux.

bouche_et_salive

Source : Wikimedia Commons


Papa, dis-moi, pourquoi la plupart des animaux ont deux yeux ?

Mais parce que l’on en a pas qu’un, ni trois… Bon, je vais retravailler ma réponse. En fait, il faut savoir que chaque oeil envoie au cerveau via un canal différent ce qu’il voit. A partir de ces deux images prises d’un point de vue différent, le cerveau recompose la scène en 3D, on appelle cela la vision en stéréoscopie. En fait, les êtres vivants de par leur évolution ont été obligés d’avoir deux yeux afin de pouvoir visualiser l’environnement qui les entoure. Mais ces deux yeux peuvent être positionnés différemment sur le visage : soit sur le côté, soit côte à côte. Cela varie en fonction si l’animal est un prédateur ou une proie. Mais pourquoi ce facteur ? En fait, les proies ont besoin de percevoir les prédateurs qui peuvent intenter à leur vie et ont donc besoin de voir très largement et c’est donc pour cela que leurs yeux sont placés latéralement de chaque côté. Pour les prédateurs, ils ont besoin de se concentrer sur leurs proies, et apprécier la distance et la situation spatiale des proies. Donc leurs yeux sont placés côte à côte pour une meilleur vue 3D.

Deux yeux et pourquoi pas ceux d'un chat ?

De plus, la nature aime bien la symétrie, mais l’aime par nécessité. Les animaux possèdent un cerveau constitué de deux hémisphères dont les activités sensitives et motrices sont divisées de manière symétrique. De plus, de nombreux organes et membres sont en double : poumons, reins, bras, jambes, narines, oreilles, etc… Des scientifiques ont démontré que dès qu’un être vivant perdait ou naissait sans sa symétrie naturelle, celui-ci tendait à s’autodétruire car perdre un élément peut mettre sa vie en danger vu qu’il sera une proie plus facile pour les prédateurs du fait que ces performances seront un peu plus diminuées.

Source : Wikimedia Commons


Papa, dis-moi, est-ce qu’un homme peut devenir un fossile ?

Techniquement, on peut dire que la réponse est oui mais il faudra plusieurs millions d’années. Mais je me doute que ta petite tête veut en savoir plus. En gros, je vais t’expliquer comment se forme un fossile. Il faut savoir que cela commence souvent avec l’eau. On va prendre l’exemple d’un poisson qui meurt et dont le corps tombe au fond de l’océan. A partir de ce moment, toute la partie organique va se désagréger au fil des courants pour ne laisser que les os. Pendant ce temps-là, le squelette se fait ensevelir par les limons fin et boueux qui empêchent ainsi la décomposition. Les dépôts continuent à se déposer d’année en année, de siècle en siècle, de millénaire en millénaire. Les quelques centimètres de dépôts arrivent après ces années à plusieurs dizaines de mètres, tassant la base par le poids de ces multiples couches. Cela transforme la base par la pression en roche compacte que l’on appelle les roches sédimentaires. Entre le mélange avec les sédiments, et la pression, le squelette est soumis à de nombreuses réactions chimiques qui vont ainsi transformer le calcite ou l’aragonite du squelette en une roche appelée la silice par un procédé de minéralisation. Le fossile alors créé n’est qu’une copie conforme du squelette de l’animal. Certaines fois, les sédiments arrivent à se faufiler à l’intérieur de la coquille et se transforment en roche alors que la coquille se dissout : on se retrouve alors avec une empreinte interne et externe du squelette du coquillage. Puis plusieurs millions voire milliards d’années après, un tremblement de terre ou un séisme va alors soulever un morceau de l’écorce terrestre mettant ainsi près de la surface ces fossiles, dès lors, à notre portée. Ils ne représentent que très peu des squelettes tombées à terre, car le reste aura été dissous par divers matériaux, ou érodé par l’eau ou le gel.

Fossile de poisson

Source : Wikimedia Commons

Page 3 sur 712345Dernière page »