Papa, dis moi…

Catégorie » Langue Francaise

Papa, dis-moi, pourquoi dit-on « à tes souhaits » à quelqu’un qui éternue ?

Depuis que le printemps est arrivé, avec son lot de pollen et d’allergie : tu n’arrêtes pas d’entendre tout le monde éternuer et les gens leur adresser un « À tes souhaits ». Cette expression serait née dans l’Antiquité, en Grèce, selon un écrivain français du XIXe siècle nommé Théodore Basset de Jolimont qui se serait intéressé à l’origine de cette expression. Donc, selon la mythologie grecque, le premier homme fut créé par Prométhée avec de l’argile, mais ce corps était inerte. Ce fut la déesse Athéna, protectrice d’Athènes, qui lui insuffla le souffle de vie. A ce moment, ce premier homme, à l’éveil de la vie, éternua. Prométhée lui aurait répondu : « Que les dieux te soient en aide ! ». Les grecs, dès lors, percevaient en chaque éternuement un signe divin, qui permettaient d’exaucer un vœu. On retrouve le même moment dans la religion chrétienne. Selon la Bible, le premier signe de vie d’Adam fut l’éternuement : « Dieu souffla et le premier homme éternua ».
Les origines de cette expression restent floues. Dans certains cas, on associait l’éternuement à du mauvais sort car souvent associé à la maladie. On imaginait que lors d’un éternuement, l’âme de la personne pouvait sortir ou qu’un mauvais esprit pouvait rentrer par la bouche de la personne. C’est aussi pour cela que l’on dit aux personnes qui éternuent de mettre la main devant leur bouche, comme quand ils baillent. Le fait d’adresser « À tes souhaits » à la personne qui éternue était ainsi une manière de protéger et de lui souhaiter une bonne santé.
Quoique l’on en dise, cette expression n’est pas exclusivement française. Ainsi, en anglais, l’expression « God bless you », c’est-à-dire « Que Dieu te bénisse », ou en italien, « Salute » soit « Santé », sont les deux expressions à connotation protectrice après un éternuement.
Pour conclure, l’éternuement est souvent dû à une irritation des muqueuses nasales. C’est un mécanisme de défense qui permet ainsi au nez de se nettoyer de toutes les impuretés en les expulsant avant qu’elles ne rentrent dans les poumons.

Le premier éternuement filmé ou la première occasion d'entendre "A tes souhaits"

Source : Wikimedia Commons


Papa, dis-moi, pourquoi les lettres de l’alphabet sont-elles rangées dans cet ordre là ?

Commençons par vérifier si tu connais bien ton alphabet, connais-tu la comptine de l’alphabet ?

Elle est très simple :

ABCDEFG
HIJKLMNOP
QRS
TUV
WXY et Z
Je connais mon alphabet
Chante avec moi, s’il te plaît

Alors, pourquoi cet ordre des lettres de l’alphabet ?

Tout d’abord, ce sont les lettres utilisées pour écrire, entre autre, le français, c’est ce qu’on appelle l’alphabet latin.

Ce sont 26 lettres, auxquelles, pour le français, il faut ajouter 13 voyelles accentuées, le c « cédille », ainsi que les ligatures du E dans le A, comme par exemple dans le mot supernovae et du E dans le O, comme par exemple, dans le mot cœur. L’alphabet français est donc constitué de 42 lettres, mais il est d’usage de ne tenir compte que des 26 lettres principales.

Un alphabet, vient de alpha et bêta, les deux premières lettres de l’alphabet grec, c’est un ensemble de symboles destiné à représenter plus ou moins précisément les phonèmes (les sons des lettres) d’une langue.

Une phrase contenant toutes les lettres d’un alphabet sont nommés des pangramme. En français, le plus célèbre est « portez ce vieux whisky au juge blond qui fume », il n’utilise qu’une seule fois chaque consonne et constitue un alexandrin. En anglais, il s’agit de « the quick Brown fox jumps over the lazy dog ».

Il existe de nombreux alphabets, depuis 2007, les alphabets latin, grec et cyrillique sont devenus les trois alphabets officiels de l’Union européenne.

L’alphabet latin qui nous permet d’écrire le français est dérivé de l’alphabet grec, lui-même issu de l’alphabet phénicien. Ce dernier suivait un classement basé sur le sens des lettres, c’est à dire un classement sémantique, dans un ordre qui facilitait l’apprentissage. Le A, premier son du mot « aleph » qui signifie bœuf, était suivi du B, premier son du mot « beth » qui signifie maison, car les bœufs étaient autour des maisons à cette époque.

Il existe d’ailleurs des supports visuels servant pour l’enseignement des enfants, très répandus du 15ème au 19ème siècle, c’est ce qu’on appelle les abécédaires. Sous forme de livres, d’affiches ou de broderies, ce sont les premiers textes laissés à la disposition des enfants pour leur apprentissage.

Notre alphabet actuel est quasiment fixe depuis l’invention de l’imprimerie. Avec cette invention aux alentours de 1450 par Johannes Gensfleisch, plus connu sous le nom de Gutenberg, l’alphabet devient une police de caractères.

Source : Wikimedia Commons


Papa, dis-moi, pourquoi on tombe amoureux ?

Papa et Maman sont tombés amoureux… Mais pourquoi on tombe amoureux ? Pourquoi dit-on tomber, ça fait si mal que ça d’être amoureux ?

En anglais, on dit « to fall in love « , qu’on peut traduire littéralement par tomber en amour. Depuis le 17ème siècle, on parlait d’être en amour. A partir du 18ème siècle, cette expression a été supplantée par tomber amoureux.

Tout aussi soudain, on parle aussi de coup de foudre. C’est vers la fin du 18ème siècle que cette expression prend le sens d’une émotion soudaine et violente ressentie à l’égard d’une personne. La foudre symbolise la rapidité et le feu, qui au sens figuré prend le sens de la passion.

Tomber amoureux provoque chez celui qui l’éprouve des comportements destinés à séduire l’être aimé et visant à obtenir la réciprocité de cet amour.

Il faut nuancer le verbe tomber dans l’expression tomber amoureux, il faut considérer le sens de ce verbe comme devenir, et non pas chuter. Pas de risque, donc de se faire physiquement mal ! On peux comparer ça aux expressions tomber enceinte ou tomber malade. Il faut néanmoins noter que, dans ces expressions, se mêle une part de hasard et d’imprévu, comme lorsque l’on tombe !

Cela me fait d’ailleurs penser au film de 1996 « Un amour de sorcière » avec Vanessa Paradis.

Il raconte le conte de la petite sorcière amoureuse:

« Il était une fois, quand les hommes croyait encore aux contes et à la magie, une petite sorcière qui vivait dans un grand château. Sur l’un des murs de ce château se trouvait le portrait d’un jeune homme.
Jours après jours, la petite sorcière s’asseyait devant le tableau pour regarder le jeune homme, et plus elle grandissait, plus grandissait son amour pour lui. Quand elle fut devenue femme, elle voulut un enfant de lui. Pourtant tout le monde sait que les sorcières ne peuvent pas tomber amoureuse. Parce que pour tomber, il faut trébucher, il faut être surpris par l’amour, et les sorcières savent toujours ce qui les attend au tournant.
Mais pour la petite sorcière ça n’avait pas d’importance. Elle entra un jour dans la chambre secrète de sa grand-mère, et c’est là qu’elle trouva le livre magique. Dedans, il y avait toutes sortes de formules. Elle chercha toute la nuit avant de trouver la bonne. Juste avant le lever du jour, elle prononça les paroles magiques, elle embrassa le portrait, et dans l’instant qui suivi… Elle était enceinte !
Ce qui arriva par la suite est bien plus incroyable.
En tombant amoureuse, elle avait violé la loi de son clan. Pour la punir de la faute commise, le visage de l’homme qu’elle avait aimé fût effacé de sa mémoire et disparu du tableau, à l’exception des yeux du jeune homme qui la fixaient encore et encore, afin que la petite sorcière n’oublie jamais sa punition. Sa vie devint une légende, la seule sorcière à être tombée amoureuse… Et jusqu’à ce jour, il n’y en a jamais eu d’autres…  »

Source : Allociné


Papa dis moi, pourquoi dit-on tomber dans les pommes?

La pomme est le fruit de l’arbre qu’on appelle le pommier. Tu peux en voir dans les vergers chez papy en Normandie, et on peut en faire de bonnes tartes ou de bonnes compotes. Miam !

Normandie

Elle fait partie des fruits les plus consommés en le monde et on en distingue trois types:
– les pommes à cidre, qui servent, comme leur nom l’indique, à faire de l’alcool comme le cidre ou le calvados.
– les pommes de table, qu’on appelle aussi pommes à couteau, et qu’on mange crues.
– les pommes à cuire qui sont faciles à cuire.

Grâce aux fibres qu’elle contient, la pomme est très bonne pour la santé. Il faut donc manger des pommes comme le dirait l’ancien président de la république Jacques Chirac. La pomme étant devenue, grâce à l’humour des Guignols de l’info, l’emblème de sa campagne présidentielle en 1995. Tu peux d’ailleurs aller voir sur ce site une vidéo de l’époque.

Ce fruit est donc très bon pour la santé, mais pourquoi donc dit-on tomber dans les pommes ? Bizarre car cela veux dire se sentir mal et d’évanouir !

L’origine de l’expression est sujette à controverse. Elle est apparue en 1889. Certains pensent qu’elle vient de la déformation de tomber dans les pâmes, le verbe pâmer signifie effectivement s’évanouir. Mais, en fait, cette explication ne semble pas convenir. On s’accorde à dire que l’expression viendrait d’une lettre de George Sand qui est une célèbre romancière, auteur dramatique, critique littéraire, journaliste française, de son vrai nom Amantine Aurore Lucile Dupin, baronne Dudevant. George Sand vouait une grande admiration à son arrière grand-mère par alliance Louise Marie Madeleine Guillaume de Fontaine, par son mariage Madame Dupin, elles entretenaient une correspondance et, dans une de ses lettres, George Sand, lui stipula être dans les pommes cuites. Elle lui signifia tout simplement qu’elle souffrait d’un état de fatigue extrême.

Sources: INA
Wikimedia Commons


Papa, dis-moi, pourquoi dit-on « allô » au téléphone ?

Promis, cela n’a rien à voir avec Nabilla. Surtout pas. C’est par ce mot que commence un grand nombre de conversations téléphoniques, comme par exemple, quand on appelle ta tante ou ton grand-père. Ce petit mot viendrait d’une francisation du mot « hello » qui veut dire « bonjour » ou « salut » en anglais. Mais qui lui-même viendrait d’une modification de l’expression « hollo » que l’on utilisait en criant lors des parties de chasse pour dire que l’on avait repéré le gibier. Il pourrait aussi venir du mot « hallow » qui est utilisé par les marins de la « Perfide Albion » ou Royaume-Uni si vous préférez pour se saluer en disant « Soit béni » ou du « halloo » utilisé au XIe siècle par les bergers normands en Angleterre pour rassembler leur troupeau ou bien du hongrois « hallom » qui signifie « Je vous entends ». Même si il y a plusieurs origines, le principe reste le même qui est de héler une personne, un animal ou un groupe pour attirer l’attention. Au final, la première ligne téléphonique date de 1877, on voit apparaître le mot « hello » dès 1880 et la version francisée « allô » dès 1890.

Téléphone

Une légende existerait sur l’inventeur du télégraphe et du phonographe, Thomas Edison, qui aurait utilisé le mot « hello » le premier par téléphone. Par contre, l’inventeur du téléphone (ou celui qui a l’a breveté), Graham Bell, aurait utilisé le mot « Ahoy », comme sur les navires.
En France, c’est le mot « allô » qui est utilisé pour introduire une conversation téléphonique. Dans d’autres pays, ce sont d’autres interjections qui sont utilisés : « Pronto » pour l’Italie, « Moshi Moshi » pour le Japon, « Wei » pour la Chine, « Digame » pour l’Espagne, « Bueno » pour le Mexique, « Anno » pour la Russie, « Hallo » pour l’Allemagne, « Hallå » pour la Suède.

Source : Wikimedia Commons

Page 1 sur 41234