Papa, dis moi…

Catégorie » Physique

Papa, dis-moi, pourquoi les hirondelles se posent sur les fils ?

Oh ! Cela doit être mis au courant des dernières news du groupe. Non, je rigole. Régulièrement, à l’automne, tu peux voir des hirondelles se poser sur les fils électriques. Il faut imaginer cela comme un point de ralliement. Car juste avant l’hiver, les hirondelles comme d’autres oiseaux vont migrer vers le sud pour trouver la chaleur. Donc juste avant de partir, elles se regroupent sur les fils électriques.

Hirondelles sur fil

Mais vu qu’il y a du courant électrique dans ces fils, pourquoi les hirondelles et autres oiseaux ne s’électrocutent pas ?
L’électricité fonctionne de cette manière : elle part d’un endroit où elle a été produite (la plupart du temps, une centrale électrique), jusqu’à un endroit où elle a été consommé (tout appareil électrique : TV, console, machine à laver, etc.). Elle ne peut pas partir dans le vide, c’est pour cela que l’air n’est pas conducteur mais que l’eau l’est. Donc quand un oiseau est sur un fil, l’électricité ne change pas de chemin car le courant électrique arrive et repart par le fil. Par contre, si l’oiseau avait touché la terre, à ce moment, le courant électrique aurait changer de chemin, se serait décharger du fil électrique vers la terre et serait ainsi passer par l’oiseau qui aurait alors été porteur de courant et se serait retrouvé électrocuté. C’est pour cela que l’on isole les poteaux électriques. On utilise alors de la porcelaine entre le poteau et la ligne car la céramique qui compose la porcelaine est considérée comme très isolante. C’est exactement le même principe pour les nids de cigognes que l’on retrouve en haut des pylônes électriques.

Réponse pour Jade (56).

Source : Wikimedia Commons


Papa, dis-moi, pourquoi les nuages changent-ils de couleur ?

En fait, cela dépend si ils sont content ou pas… Comme d’habitude, je te taquine. Je vais commencer par te dire la couleur « normale » d’un nuage. Celui-ci est composé de toutes petites gouttes d’eau ou de cristaux de glace si il fait plus froid. Contrairement aux molécules d’air qui réfléchissent assez mal la couleur et qui donnent la couleur bleu au ciel, les molécules d’eau des nuages le font très bien et diffusent la lumière dans toutes les directions ce qui donne la couleur blanche au nuage. Quand il fait beau, les nuages sont épais et ressemblent à de gros poufs en coton : ce sont des cumulus (en latin, « amas »). Ils sont alors peu nombreux, et malgré le fait qu’ils absorbent une très faible quantité de lumière, ils paraissent blancs et lumineux. Mais si sa taille augmente beaucoup et que la lumière absorbée est plus importante, ou qu’il se trouve sous un autre nuage qui lui fait de l’ombre, il peut alors paraître foncé. C’est pour cela que même si il fait beau, certains nuages sont gris.
D’autres nuages gris sont plus connus par mauvais temps. Ils sont beaucoup grands, s’étendent sur leurs longueur et largeur et masquent le Soleil : ce sont des stratus (en latin, « étendu »). Quand il pleut, cela veut dire que l’humidité dans le ciel est élevé à tel point que les nuages ont besoin de séparer de l’humidité excédante. Donc le nombre de nuages est important, et ceux-ci sont à différentes altitudes. Le fait que leurs altitudes soient différentes fait que les nuages déjà épais par la quantité d’eau stockée sont rendus encore plus foncés par les autres nuages qui lui cachent la lumière du Soleil et leur en apportent moins. La couleur peut alors aller jusqu’au noir avec des nuages entre 10 et 15 kms de hauteur.

Nuages

Ainsi, si tu vas dans un avion, tous les nuages vus du dessus seront blanc car l’avion et le Soleil se trouvent au-dessus des nuages : les rayons du Soleil ne traversant pas différentes couches de nuages pour arriver à nos yeux ne seront pas alors absorbés et renverront toute la lumière pour donner la couleur blanche. Tout n’est qu’une question de point de vue.

Source : Wikimedia Commons


Papa dis moi, pourquoi on ne tombe pas quand la Terre tourne ?

Pour répondre à cette question, il faut apprendre ce qu’on entend par le haut et le bas.
Attention accroche toi, ça peut donner le tournis! 🙂
On sait que la Terre tourne sur elle-même autour d’un axe qui est défini de manière imaginaire par l’axe des pôles nord et sud. Cette rotation, qui dure 23 h et 56 min, explique d’ailleurs l’alternance du jour et de la nuit.
D’autres rotations expliquent certains phénomènes de la Terre, ainsi les saisons sont liées à la rotation de la Terre autour du soleil, celle-ci prend un peu plus de 365 jours, on explique aussi le phénomène des marées grâce à la rotation de la lune autour de la Terre en 28 jours. La mer est ainsi attirée par attraction gravitationnelle.
Alors, tu vois notre système est complexe, la notion de haut et bas dépend du point de vue, et on remarque que les éléments sont attirés les uns vers les autres. On peux considérer le haut et le bas, comme le pôle nord et le pôle sud de la Terre. Mais, pour nous sur Terre, il faut considérer le haut comme le ciel au dessus de notre tête, et le bas, le centre de la terre.

512px-Astronaut-EVA

Alors qu’est ce qui fait que nos pieds restent au sol ? C’est grâce à ce qu’on appelle la gravité.
Tu peux faire une expérience pour faire apparaître ce phénomène: lance une balle en l’air, tu vas voir que si elle ne rencontre pas d’obstacles, elle retombe systématiquement au sol.
Il faut savoir que la gravité n’est pas la même partout dans l’univers, par exemple, sur la lune elle est bien moindre, là-bas tu peux faire des bonds important, tu peux d’ailleurs regarder des images des premiers pas de l’homme sur la lune datant de 1969 pour en avoir la preuve 😉
Revenons donc à l’explication de la gravité qui te maintient au sol. Que tu sois en France, au Groenland ou en Australie, tu seras toujours retenu au sol par l’attraction du centre de la Terre.
Le premier a avoir mis en évidence le phénomène par la loi universelle de la gravitation, c’est Isaac Newton au 17ème siècle. La légende veut que c’est en recevant une pomme sur la tête alors qu’il se reposait sous un pommier que l’idée lui est venue. Pourquoi la pomme était-elle tombée au sol plutôt que partie en l’air ? Il se dit qu’une force invisible l’avait attirée au sol, il l’appela gravité, dérivé du latin gravitas signifiant poids.
Il expliqua ainsi que c’est cette force qui retient la Terre autour du soleil, et la lune autour de la Terre.

La gravité dépend de la taille et de la densité de l’objet, mais aussi de la distance entre les objets, ainsi plus la distance augmente et plus l’attraction de la gravité diminue. Ainsi, lorsque l’on envoi des astronautes dans l’espace, la fusée doit l’éloigner suffisamment loin pour échapper à l’attraction terrestre.

Source WikiMedia Commons


Papa, dis moi, pourquoi je flotte dans l’eau ?

Tu as déjà remarqué quand tu es dans ton bain, ou alors à la piscine, que tu flottes naturellement dans l’eau.
Ce phénomène a été expliqué par le principe d’Archimède, qui dit:

« Tout corps plongé dans un liquide reçoit une poussée verticale, qui s’exerce de bas en haut, et qui est égale au poids du volume de liquide déplacé. »

Archimedes_bath

Archimède était un savant grec qui a vécu à Syracuse de 287 av. J.-C. à 212 av. J.-C., il a découvert son principe de curieuse façon. Il était le conseiller scientifique du roi Hiéron II, ce dernier doutant d’un supercherie, demanda à Archimède de vérifier l’authenticité d’une couronne d’or, qu’il s’était fait confectionner comme offrande à Zeus. Il pensait en effet que l’artisan avait mélanger un autre métal à l’or de la couronne.
La condition était bien sûr de ne pas endommager la couronne. Archimède aurait trouvé le moyen de vérifier si la couronne était vraiment en or, alors qu’il était au bain public, en observant comment des objets y flottaient. Il serait alors sorti dans la rue entièrement nu en s’écriant le célèbre « Eurêka!» (j’ai trouvé!).

Source: http://commons.wikimedia.org/wiki/File%3AArchimedes_bath.jpg


Papa, dis moi pourquoi y a t il des bulles dans le champagne ?

Maintenant que les fêtes sont finis, il est temps de répondre à cette question que tu m’as posé le soir de Noël et du Réveillon devant les bouteilles de champagne.
Le champagne est obtenu par fermentation du raisin à l’abri de la lumière dans des fûts. Différentes levures présentes naturellement dans les fruits assimilent, dans un environnement sans oxygène, le sucre des fruits selon une fermentation de type alcoolique. Pour être plus large, ces levures – les champignons mycéliens – transforment le sucre en alcool et en dioxyde de carbone.

Bulles de champagne

Comme la production de gaz augmente dans une bouteille fermée, la pression augmente aussi. Une partie de ce gaz se trouve alors compressé entre le bouchon et le liquide et peut atteindre 6 bars (soit six fois la pression atmosphérique). Mais l’autre partie de ce gaz se dissout petit à petit dans le Champagne par manque de place. Lorsque le bouchon saute (plop…), le gaz situé entre le bouchon et le liquide s’échappe immédiatement, mais le gaz dissous dans le liquide ne peut pas se libérer aussi facilement que cela à travers le liquide. La seule solution : créer des bulles au travers du liquide pour s’échapper. Dans le champagne, mais surtout sur toute la surface interne de la bouteille, des petits germes invisibles à l’oeil nu se sont accrochés à la bouteille car leur nature hydrophobe les empêche de se dissoudre complètement dans le Champagne. Le gaz carbonique profite de ces germes comme noyau et ainsi s’agglutine tout autour. A un moment, la poussée d’Archimède provoque son ascension vers le haut le libérant de la bouteille.

Source : Wikimedia Commons

Page 2 sur 3123