Papa, dis moi…

Catégorie » Zoologie

Papa, dis moi, pourquoi les autruches ne volent pas ?

Aujourd’hui, tu as été au zoo avec papa et tu y as vu des autruches. Quel drôle d’animal ! C’est un oiseau ? Pourtant elles ne volent pas ! Mais pourquoi ?

Et bien en fait tous les oiseaux ne volent pas. L’autruche est un oiseau qu’on appelle aptère. Elle a su pallier cette incapacité à voler par d’autres atouts. Infatigable marcheuse, elle fait partie d’un groupe d’oiseaux appelé les Ratites. Plusieurs autres oiseaux sont proches des autruches, comme les émeus, les nandous, les casoars et les kiwis.

Ces animaux ne volent pas car ils possèdent des caractéristiques morphologiques bien spécifiques, leur sternum ne possède pas de bréchet qui est une excroissance osseuse au niveau du sternum où vient s’ancrer la masse musculaire qui permet le battement des ailes. Les muscles pectoraux et les clavicules, nécessaires au vol, sont également atrophiés. Les plumes sont également différentes, elles ne sont pas en rangs serrés et ne sont pas imperméabilisées, ce qui ne permet pas le vol.

Autruches

L’autruche a néanmoins d’autres atouts, ses pattes sont puissantes, elles sont terminées par des pieds à deux orteils qui lui permettent d’atteindre la vitesse de course de 70 km/h. L’un des orteils est armé d’une griffe acérée dépassant 6 cm de long. C’est une véritable dague qui rend dangereux les coups de pied de cet animal.
C’est un oiseau très lourd avec un poids d’environ 150 kilos. Elle vit généralement entre 12 et 20 ans.

Autre particularité des autruches se sont ses œufs! Ils mesurent environ 16 cm de haut et 13 cm de large avec une coquille épaisse de 2 mm. Ils pèsent environ 1,5 kilo. Soit l’équivalent d’environ 25 œufs de poules, imagine de quoi faire une super omelette! Ce qui est impressionnant, c’est l’épaisseur de sa coquille. Aucun risque de le casser en le faisant tomber par terre, pour l’ouvrir, il faut y aller avec un marteau et une scie !

On trouve surtout l’autruche dans les steppes et savanes africaines, mais également, de nos jours, sous nos latitudes, dans des élevages. Les élevages d’autruches produisent de grandes quantités de viande rouge d’excellente qualité, plus riche en protéines et fer que le boeuf mais comportant moins de matière grasse, ainsi que des œufs, du cuir, des plumes et même de l’huile.

Tu vois à quel point l’autruche est un animal passionnant !

Source: Wikimedia Commons


Papa, dis-moi, où vont les escargots en hiver ?

Pour moi, ils doivent quitter leurs coquilles pour trouver de beaux endroits tout chaud… En fait, ce n’est pas du tout cela. Il faut savoir que les escargots vivent de courtes périodes d’activité mais intensément. Pendant ces périodes, ils constituent leurs réserves et cela leur permet d’avoir une vie au ralenti qui dure beaucoup plus longtemps. Ces périodes d’activité et de repos relativement fréquentes lui permettent de vivre assez longtemps. Pour un escargot, ou un cagouille en Charente, l’hiver est une période de long repos et, par conséquent, de temps où l’escargot ne mange pas. Il doit donc arriver à cette période en ayant accumulé un maximum de réserve, car cette période de jeûne peut durer de 4 à 6 mois. En gros, l’escargot va commencer à hiberner dès que la température arrive sous les 12 à 15°C. Avant cela, il commence par creuser une petite cavité dans la terre, il s’y retourne et ensuite, il va obturer sa coquille par un opercule à base de bave. A partir de là, sa consommation en oxygène va baisser, suivi de toutes ces fonctions vitales dont les battements du cœur qui vont passer de 100 par minute en été à 1 par minute sous les 0°C. D’autres animaux de cette taille utilisent l’enfouissement lors de l’hibernation : lombric, grenouille, couleuvre, etc. Mais dès la belle saison, tout le corps redevient actif dès que la chaleur remonte.
Je vais en profiter pour te donner d’autres informations sur les escargots : on appelle la culture d’escargots, l’héliciculture. Les escargots sont des hermaphrodites imparfaits, c’est-à-dire qu’ils ont les deux sexes mais ne peut s’autoféconder et ont donc besoin d’un partenaire pour pouvoir procréer. Il existe environ 2 millions d’espèces connus, et on estime à 3 millions le nombre d’espèces non répertoriées.

Escargot

Source : Wikimedia Commons


Papa, dis-moi, pourquoi les chiens ont souvent l’initiale identique ?

Hou là ! La bonne question que tu poses. Il faut tout d’abord savoir que cela n’est pas que pour les chiens mais aussi pour les chevaux, et seulement pour ceux de race. Que veut dire « de race » ? Un chien de race est un animal dont on peut tracer le pedigree, c’est-à-dire l’arbre généalogique de parenté, via le Livre des Origines. Pour la France, on peut remonter l’origine de certains chiens jusqu’en 1885 car c’est à cette époque que l’inscription à ce Livre des Origines a débuté. Quand un chien n’est pas dit « de race », on dit qu’il est « croisé ». Pour être inscrit dans ce livre, un chien de race doit répondre à plusieurs critères : avoir, bien entendu, une trace de leur pedigree via un certificat de naissance, se faire confirmé la race vers l’âge de 12 à 15 mois en fonction de la race. Généralement, ces chiens de race portent un nom. Ce nom a une première lettre fixée selon la réglementation définie par les instances canines nationales. Cette première lettre variera en fonction de l’année de naissance, mais aussi du pays. Ainsi, en 2014, un chien né cette année portait un nom commençant par « J » en France, mais par un « N » en Belgique, ou un « L » au Luxembourg. Par contre, en France, certaines lettres ont été supprimés dû à la complexité de trouver un nom : « K », « Q », « W », « X », « Y » et « Z ». Mais cette première lettre peut varier en fonction d’autres critères. Ainsi, en Suisse, cela dépend de la portée. Pour une première portée d’un éleveur, les chiens auront un nom commençant par « A » ; pour une seconde portée, cela commencera par « B », etc. Tous les chiens d’une même portée porteront alors la même initiale. Mais attention, aucun nom d’un chien d’un élevage helvète ne pourra être réutilisé pendant 10 ans. Donc pour les chiens, on a le Livre des Origines ; pour les chevaux, on a le StudBook ; pour les chats, on a le Livre Officiel des Origines Félines ; pour les animaux dont l’espèce est menacé, on a, au niveau européen, l’European StudBook.

Chiens de race : West Siberian Laika

Source : Wikimedia Commons


Papa, dis moi, pourquoi les lions bâillent ?

Parce qu’ils aiment montrer leurs grandes dents, pour prouver qu’ils sont les rois des animaux.
Mais, non je te taquine! 😉

D’abord qu’est ce que le bâillement ?
C’est un réflexe qui fait qu’on étire puissamment les muscles de la mâchoire, du visage, et les muscles qui nous font respirer. Ainsi, la respiration est très forte, cependant cela n’augmente pas l’oxygénation du cerveau. Bâiller est un travail musculaire commandé par le cerveau. Regarde par exemple quand tu te réveilles le matin, tu as le réflexe de bâiller et de t’étirer dans ton lit avant de te lever, là les muscles de ton dos, de tes bras et de tes jambes s’étirent en plus des muscles qui te servent à respirer.

baillementLion

Le bâillement n’est pas propre à l’Homme, que ce soit un cheval, un lion ou une poule, tous les animaux qui ont un squelette et qu’on appelle des vertébrés baillent. Le bâillement est très répandu dans le monde animal.
Il est ce qu’on appelle un réflexe, cela survient sans qu’on le veuille, qu’on le désire, qu’on le cherche.

Il se caractérise par un changement de l’état de vigilance: il sert à stimuler la vigilance au réveil et à lutter contre l’endormissement. Le bâillement accompagne aussi les rythmes alimentaires et certains comportements de reproduction chez les animaux.En observant des lions, les chercheurs ont montré que la fréquence de leurs bâillements augmente quand l’heure du repas approche. Les lions chassent normalement au crépuscule, se reposent et dorment pendant le jour, seules les lionnes chassent la journée. Elles chassent en groupe, elle se positionnent à l’affût sous le vent, elles se découvrent tout d’un coup et donne la chasse au troupeau, qui, effrayé tombe dans l’embuscade. Les herbivores, quand à eux, passent plus de temps à se nourrir (et moins de temps à dormir) que les carnivores, et donc ils bâillent moins. On a montré que plus la ration calorique est élevée, plus l’animal bâille, et plus le sommeil est prolongé.

Voilà, tu sais maintenant pourquoi le lion qu’on a vu au zoo lors de notre promenade bâillait. Comme toi d’ailleurs quand tu bâilles, et petite spécificité chez l’Homme ce comportement est dit « contagieux ». Rien à voir avec un maladie, une expression populaire dit « qu’un bon bâilleur en fait bâiller sept autres », chez l’Homme, il s’agit d’un comportement social, c’est ce qu’on appelle une synchronisation comportementale.

Source: Wikimedia Commons


Papa, dis-moi, comment dorment les éléphants ?

Tout simplement, dans un lit avec un oreiller… Mais non, je te taquine. Il faut savoir que les éléphants dorment très mal et ont un sommeil léger car ils doivent rester aux aguets pour ne pas se faire attaquer par les prédateurs. Et cette peur leur reste même quand ils sont dans un zoo. Dans un groupe d’éléphants, tous les éléphants ne dorment pas en même temps pour qu’il y ait toujours de l’activité et de la surveillance d’une possible attaque de prédateurs.

Elephant s'hydratant avec sa trompe

Leur durée de sommeil est d’environ quatre heures. Cette période de sommeil se situe quelques heures avant l’aube, et continue pendant les plus grandes chaleurs de la journée. Leur cycle de sommeil est répétitif : un sommeil de 30 minutes, ils se lèvent pour aller manger puis ils retournent s’allonger à même le sol. Ils vont répéter ce cycle jusqu’à atteindre entre quatre et cinq heures. Les éléphants peuvent dormir debout mais aussi s’allonger sur le côté pour dormir. Le fait de les voir dormir allongé prouvent qu’ils sont parfaitement détendus et ne craignent pas une attaque, tout en restant à l’écoute. Par contre, ils ne vont pas rester longtemps sur ce même côté car l’éléphant ayant un corps très lourd, la position couchée est inconfortable pour ses os. Donc le fait de se lever régulièrement lui permet de reposer ses os, d’aller manger un peu et surveiller pendant que les autres éléphants dorment. Dans tous les cas, entre sommeil debout et sommeil allongé, leur sommeil reste léger pour rester à l’écoute du moindre prédateur qui pourrait attaquer.

Ensuite, il faut se rendre compte qu’ils sont un peu comme toi et moi. Les éléphanteaux sont comme toi, encore de jeunes enfants, qui ont besoin de sommeil pour récupérer, plus que les adultes.

Source : Wikimedia Commons

Page 1 sur 3123