Papa, dis moi …

Papa, dis-moi d’où vient le brouillard ?

C’est sûrement dû au fait que tu n’es pas très réveillé ? Je pense que tu parles du nuage que l’on voit sur le chemin de l’école le matin et qui t’incite à la prudence car on ne voit pas au loin. Le brouillard est cette fumée blanchâtre qui sort du sol, et peut réduire la visibilité quand on est en voiture. C’est un peu comme si les nuages étaient descendus du ciel pour toucher le sol. Et c’est en fait un peu le cas car un nuage, comme le brouillard, est constitué d’une quantité énorme de minuscules gouttelettes d’eau et qui sont maintenues en l’air.

Brouillard à Oberfallenberg en Allemagne

Mais qu’est ce qui a permis cette condensation ? Il faut tout d’abord un taux d’humidité élevé, ce qui permet de condenser la vapeur d’eau par une refroidissement, puis du vent, mais pas trop fort sinon les gouttelettes ne vont pas pouvoir se réunir et risquent de se disperser. C’est le brouillard de rayonnement mais plusieurs autres brouillards existent :

  • Brouillard d’advection : c’est lorqu’une masse d’air chaud et humide se refroidit par contact avec une surface froide. On le retrouve, par exemple, lorsqu’on va à la mer et qu’un vent de mer apporte de l’humidité vers des terres fraîches.
  • Brouillard d’évaporation : c’est lorsque de l’air froid s’humidifie au contact de surface chaude et humide. On le retrouve au-dessus des cours d’eau et mer intérieurs lorsque la température de l’eau est supérieure à celle de l’air, comme on peut le voir dans les sources d’eau chaude.
  • Brouillard de mélange : c’est lorsque une masse d’air chaud se refroidit par contact avec une masse d’air plus froid. Ce type de brouillard est beaucoup plus rare car il faut réunir de nombreuses conditions : vent, fort écart de température et forte humidité.
  • Brouillard de détente : c’est lorsqu’une masse d’air humide se soulève puis se refroidit. On le retrouve dans le cas d’une masse d’air passant par une vallée se retrouve face à une colline et doit se condenser.

Un brouillard est quand un nuage ne permet pas de voir à quelques mètres. Au contraire, dés que l’on voit à plus d’un kilomètre, on appelle cela une brume.

Source : Wikimedia Commons


Papa, dis-moi pourquoi y a-t-il de l’eau autour des châteaux forts ?

Les fossés remplis d’eau entourant les châteaux sont appelés les douves. Ce mot vient du latin « doga » qui signifie vase, lui même issu du grec Dokhê qui signifie réservoir, par extension réservoir d’eau, rebord du fossé, ce qui retient l’eau.

Les châteaux forts sont entourés de douves : par exemple, Suscinio.

Les châteaux forts ont commencés à apparaître au environ de l’an Mil. Construits de façon ingénieuse, ils se révèlent très efficace pour la défense d’un territoire.

Outre, les murailles, les créneaux, les meurtrières, les chemins de ronde, les mâchicoulis, les douves sont l’un des nombreux mécanismes issus du savoir-faire sans cesse amélioré de l’époque pour protéger les châteaux. Elles permettent d’empêcher les attaquants de s’approcher des murs du château. En temps de paix, des pont-levis sont jetés au dessus des douves et permettent la circulation, ils sont relevés en cas d’attaque.

Source: Wikimedia Commons


Papa, dis-moi pourquoi met-on sa main devant sa bouche quand on baille ?

Premièrement, c’est pour être poli, car tout le monde n’est pas obligé de voir le fond de ta gorge. Deuxième, il faut remonter au temps des chevaliers, le Moyen-Age, pour comprendre ce signe. A cette époque, ce n’était pas un symbole de politesse ou d’hygiène. C’était une recommandation faite pour empêcher que l’âme sorte du corps par la bouche ou que des esprits malfaisants s’introduisent à l’intérieur, et donc puissent ainsi emmener l’âme et le corps des bailleurs vers la mort.
Comme tu le sais, l’expression qui dit « Un bon bailleur en fait bailler sept » fait référence au fait que, quand tu bailles, ceux qui t’entourent sont soudain pris d’une envie de bailler. Donc à cette époque, quand on baillait en présence de quelqu’un d’autre et donc risquait que l’autre personne baille par contagion, il fallait lui présenter ces excuses car on l’avait ainsi exposé à un risque de mort. Une autre technique datant du Moyen-Age pour empêcher le diable d’entrer était de parler et/ou remuer les lèvres tout en baillant. Mais de cette époque, nous n’avons garder que la technique de mettre sa main devant sa bouche qui offrait la politesse et l’hygiène en bonus.

Les animaux baillent aussi, comme ce macaque ouvrant en grand sa bouche

Source : Wikimedia Commons


Papa, dis-moi pourquoi dit-on « chez le coiffeur » et pas « au coiffeur »?

Petite dédicace à quelqu’un qui se reconnaîtra. 😉

Vos enfants vous ont peut être déjà dit, par abus de langage, qu’ils allaient « au coiffeur ».

Et des personnes bien intentionnées de votre entourage leur ont peut être déjà répondu: « La vache va au taureau. Moi, je vais chez le coiffeur.« .

Limpurgerkopf

Je vous laisserais le soin de leur expliquer ce qu’il se passe pour la vache quand elle voit le taureau. Je vais me concentrer sur le point de vue grammatical de cette histoire.

Il y a une règle à retenir pour l’utilisation du « chez » et du « à/au ».

Quand il s’agit d’une personne ou d’une profession, on utilise le « chez »,_ on va chez le coiffeur, chez le médecin, chez ma soeur, chez mon ami… etc_.

Par contre, s’il s’agit de lieu, on utilise le « à/au », on va au salon de coiffure, au cabinet médical, à l’école, à la poste… etc.

Source: [Wikimedia Commons](https://commons.wikimedia.org/wiki/File%3ALimpurgerkopf.jpg]


Papa, dis-moi pourquoi les cheveux deviennent-ils blancs avec l’âge ?

Cheveux blancs

Attends d’avoir mon âge et tu comprendras… Mais non, je vais t’expliquer ! Plus tu vieillis, plus ton corps a de l’âge à son compteur, et comme tout bon véhicule, certains pièces vont commencer à fonctionner de moins en moins bien. Tu risques d’attraper plus de maladies, certaines parties de ton corps risquent d’arrêter de fonctionner. L’un de ces arrêts correspond aux cellules chargées de faire la couleur des cheveux. Celles ci sont appelées mélanocytes et créent de la mélanine qui est le pigment qui donne la couleur à tes cheveux. Donc avec l’âge, ces mélanocytes vont produire de moins en moins de mélanine, jusqu’à arrêter de travailler complètement. Peu à peu, la mélanine va disparaître de tes cheveux jusqu’à devenir blanc. Mais la faute ne revient pas aux mélanocytes, mais aux hormones qui lui disent de s’arrêter ou plutôt au manque d’hormones qui lui disent de fonctionner. Vu qu’il y a moins d’hormones, il y a moins de production de mélanine.

Pour conclure, les hormones, qui te font vieillir en passant par la puberté, arrivent, à un certain âge, à une production moindre. Vu qu’il y a moins d’hormones, il y a moins de fabrication de mélanocytes, et donc moins de mélanine, et donc moins de couleur dans tes cheveux.

Source : Wikimedia Commons