Papa, dis moi…

Papa, dis-moi, c’est quoi une éclipse de Soleil ?

Demain, le 20 mars, à partir de 09h30, tu as entendu parler que nous allions voir ce qu’on appelle une éclipse de soleil, et tu te demandes ce que c’est.

Une éclipse solaire est une occultation du Soleil par la Lune, elle se produit lorsque la Lune se place devant le Soleil, occultant ainsi sont image totalement ou partiellement vue de la Terre. Cette configuration ne se produit pas tout le temps.

L’éclipse de demain sera vue partiellement depuis la France, et même pas pareil partout, dans le nord ouest le Soleil sera recouvert par la Lune à 80% alors qu’en Corse ce sera moins de 60%.

C’est dans les Iles Féroé, au large de l’Ecosse que l’éclipse sera vue totale.

Même si l’éclipse ne sera pas totale, il faut en profiter. La dernière éclipse de Soleil totale visible en France date du 11 août 1999, et la prochaine ne sera visible que le 3 septembre 2081, elle aura un parcours un peu plus au sud que celle de 1999 et un peu plus large, allant de la Bretagne à l’Alsace au petit matin.

Une raison pour essayer de ne pas rater le spectacle de demain !

Éclipse solaire

Pour la voir, il faut demain matin chercher le soleil qui ne sera pas encore très haut dans le ciel.

Mais, il faut faire attention à tes yeux, il est très dangereux de regarder directement le Soleil.

Il faut acheter des lunettes de protection spéciale. Si tu n’en as pas eu avec son magazine d’astronomie ou si tu n’en as pas trouvé en magasin, il ne faut absolument pas tester les méthodes exotiques qu’on trouvent sur internet, exit les radiographies, les superpositions de lunettes de soleil ou les plaques de verre noircies à la bougies.

Tu risques en effet des graves lésions de la cornées, dues au ultraviolets, et même des brûlures de la rétine, qui peut mener à la cécité, et comme les yeux n’ont pas de récepteurs de la douleur, tu peux très bien te faire mal sans t’en rendre compte donc attention !!!

Autre solution pour voir l’éclipse sans danger suivre le site mis en place par le CNRS.

Tu y verras des images en temps réel de l’éclipse 😉

Source: Wikimedia Commons


Papa, dis-moi, pourquoi un bébé naît-il fille ou garçon ?

Tu te demandes pourquoi tu es un garçon alors que ta petite sœur est une fille ?

Et bien tout est question de hasard. Tout se décide pendant la fécondation. L’ovule qui vient de la maman et le spermatozoïde qui vient du papa se rencontre, chacun d’eux contient la moitié du patrimoine génétique du bébé.

Le patrimoine génétique, c’est un peu le plan de construction d’une personne. On le retrouve dans toutes nos cellules et il est écrit dans nos chromosomes. Nous avons 44 chromosomes et 2 chromosomes qui détermine le sexe. Chez la femme, ils sont tous les deux X alors que chez l’homme il y a un chromosome X et un chromosome Y.

C’est la magie de la fécondation qui détermine donc le sexe du bébé, comme l’ovule de la maman et le spermatozoïde du papa contiennent chacun la moitié du patrimoine génétique des parents, au moment où ils se rencontrent, ce qu’on appelle les gamètes fusionnent pour un nouveau patrimoine génétique complet. On a donc bien un des chromosomes X de la maman et un chromosome X ou Y du papa.

Le sexe du bébé dépend donc du spermatozoïde du papa. Si ce dernier contient un chromosome X, on aura deux chromosomes X, le bébé sera une fille, si par contre, il contient un chromosome Y, on aura un chromosome X et un Y, le bébé sera un garçon.

Sexes-planetary-sym-pinkblue.svg

Depuis toujours, les êtres humains cherchent à pouvoir choisir le sexe de leur bébé. Ceci souvent accentué par la politique d’un pays. Par exemple, en Chine, il a existé une politique de l’enfant unique mise en place en 1970 et assouplie en 2013, ce qui a généré la recherche de faire un héritier mâle.

De nombreuses méthodes de grands-mères aux résultats plus qu’aléatoires, ont été diffusées, puis la science s’en est mêlée : certains chercheurs prétendent que la consommation de certains types d’aliments augmenterait les chances d’avoir une fille ou un garçon. Cette théorie reste néanmoins très controversée.

Pour avoir une fille, la future maman devrait avoir, au moins deux mois avant la conception, une alimentation riche en calcium et en magnésium, mais pauvre en sodium et en potassium, pour avoir un garçon, ce serait l’inverse. Ceci ne reste bien sûr que théorique ! 😉 Rien ne changera la part de hasard dans la naissance d’un enfant et c’est ce qui en fait un moment si magique pour les parents !

Source : Wikimedia Commons


Papa, dis-moi, pourquoi a-t-on un nombril?

Tu te demandes pourquoi on a tous ce drôle de petit trou au milieu du ventre. Pourquoi a-t-on un nombril et d’où vient-il ?

C’est tout simplement car on vient du ventre de sa maman. Le nombril, aussi appelé ombilic, est une cicatrice fibreuse de la paroi antérieure de l’abdomen, il apparaît quand le cordon ombilical du nouveau-né tombe. Ceci bien sûr chez l’Homme mais aussi chez tout les mammifères qu’on dit placentaires. C’est à dire qu’ils ont un placenta lors de la gestation, le cordon ombilical y est relié.

Regarde bien, quand tu auras l’occasion, ton chien ou ton chat, ils ont aussi des nombrils. Par contre, tu pourras peut être voir un jour un drôle de mammifère qui s’appelle l’ornithorynque, il possède un bec de canard, et une grand queue plate mais il a aussi une belle fourrure. Pour sa part, il n’a pas de nombril car il naît dans des œufs, comme les poussins d’une poule !

Blausen_0747_Pregnancy

Pour revenir au placenta, il est indispensable à l’évolution du fœtus dans le ventre de sa mère. Le cordon ombilical relié au placenta amène l’oxygène et les aliments au fœtus qui flotte dans un liquide protecteur. Il sert aussi de sorte de filtre entre le sang de la maman et celui du fœtus. En effet, si tu as déjà dû faire une analyse de sang, on t’a peut-être donné ton groupe sanguin et tu t’es peut être rendu compte que tu n’es pas du même groupe que celui de ton papa ou de ta maman. C’est la génétique qui détermine ton groupe sanguin.

Tu as, d’ailleurs, déjà vu que Papa et Maman allaient donner leur sang. Pourquoi font-ils ça ? Et bien pour aider ceux qui ont besoin de ce qu’on appelle une transfusion.

Il existe différent groupes sanguins et leurs compatibilités sont différentes. Il existe le groupe A, B, O et AB.

Un autre système permet de classer les groupes, c’est le système Rhésus, il détermine si un individu est Rhésus positif ou négatif.

La combinaison des deux systèmes permet de classer les différents types de sang: A+, A-, B+, B-, AB+, AB-, O+, O-.

Dans la majorité des cas, la compatibilité entre donneurs et receveurs nécessite le même groupe sanguin et même Rhésus. Reste deux exceptions, les individus de groupe O- sont appelés « donneurs universels » ils peuvent donc donner leur sang à n’importe quel receveur et les individus de groupe AB+ sont appelés  » receveurs universels » c’est à dire qu’ils peuvent recevoir du sang de n’importe quel donneur.

Si tu veux en savoir plus sur le don du sang, n’hésite pas à aller voir ce site.

Source : Wikimedia Commons


Papa, dis moi, est-ce qu’on entend la mer dans un coquillage ?

Coquillage et crustacés… comme le chante Brigitte Bardot dans sa chanson La Madrague.

As-tu déjà fait l’expérience de mettre un coquillage à ton oreille ? Qu’as tu entendu ? La mer ? Autre chose ?

Décryptons un peu ce phénomène.

Autant te le dire tout de suite, ce n’est pas le bruit des vagues que tu entends dans un coquillage. Tu pourrais entendre la même chose avec un pot de confiture par exemple!

En fait, le coquillage joue le rôle d’une caisse de résonance en amplifiant le bruit du sang qui circule dans les vaisseaux de ton oreille. Ce qui ressemble à un bourdonnement régulier que l’on peut faire varier en éloignant et approchant le coquillage de son oreille. C’est cette modulation qui donne l’impression d’entendre des vagues.

Bouguereau,_William_-_Femme_au_Coquillage_-1885

Ton oreille est très importante pour ton corps, elle te permet, bien sûr, d’entendre mais elle joue aussi un rôle dans l’équilibre.

Comme la plupart des mammifères, tu en possèdes deux. Elle est composée de :

– l’oreille externe, elle même constituée par le pavillon auriculaire, c’est ce que tu peux toucher quand tu mets ta main à ton oreille, il est constitué de cartilage lui permettant d’être souple tout en reprenant sa forme, ainsi que le conduit auditif externe, qui a la forme d’une corne acoustique diminuant de diamètre à mesure que l’on se rapproche vers le fond c’est-à-dire le tympan, c’est à cet endroit là qu’on trouve ce qu’on appelle le cérumen. Tu sais c’est ce que papa et maman t’aide à te nettoyer quand tu as les oreilles sales, mais attention il ne faut jamais aller trop loin car tu risques d’atteindre le tympan au fond, et ça peut être dangereux pour ton audition.

– l’oreille moyenne qui, elle, comprend le tympan ainsi que les osselets qui sont trois petits os dont le nom provient de leurs formes caractéristiques, en l’occurrence le marteau, l’enclume et l’étrier. L’étrier est d’ailleurs le plus petit os du corps humain.

Sais-tu comment on fait pour entendre ? Et bien les sons sont le résultat de vibrations de l’air dans le conduit auditif qui font vibrer le tympan. C’est vibrations sont ensuite transmises à l’oreille interne.

– l’oreille interne, qui contient l’organe de l’ouïe, la cochlée, c’est un organe creux rempli de liquide et tapissé de cellules ciliées. C’est d’ailleurs, elles qui transforment les mouvements de leurs cils en signal nerveux par le nerf auditif qui va être interprété par le cerveau. L’oreille interne contient aussi le vestibule et les canaux semi-circulaires, organe de l’équilibre.

Certaines personnes ont un dysfonctionnement de l’oreille, et entendent en permanence le bruit de la mer dans les oreilles. Imagine comme ça doit être désagréable ! C’est ce qu’on appelle des acouphènes pulsatiles.

Dans ces cas, il ne faut pas hésiter et aller voir ce qu’on appelle un ORL, c’est à dire un otorhinolaryngologiste. Quel nom barbare! C’est tout simplement le médecin spécialiste du diagnostic et du traitement des troubles du nez, de la gorge, de l’oreille et de la région tête et cou.

Source: Wikimedia Commons


Papa, dis-moi, pourquoi il y a de la fumée sur le feu ?

Euh celle là, tu me fais me creuser un peu mais je vais tenter de te l’expliquer. Quand quelque chose brûle, par exemple, dans la cheminée, entraîne une transformation en l’un de ces trois états : de la cendre ou de la fumée, comme avec du papier ou en l’état quasi initial, comme avec de la ferraille. Ainsi, lors d’une combustion, tout ce qui est matière organique dans la chose à bruler va se transformer sous la chaleur. Et qui dit chaleur dit production d’énergie. Les matières organiques vont alors se transformer soit en gaz carbonique soit en eau. La fumée est un des résidus de la combustion qui, en fait, sont des cendres et des micro-cendres. L’air chaud, par principe physique, a un mouvement ascendant. C’est cet air chaud qui emmène vers le haut ces cendres et ces micro-cendres. Mais cet air chaud peut rencontrer des courants plus ou moins froids et créer ainsi des tourbillons montants puis descendants en fonction de l’air chaud ou des courants d’air. On appelle ces tourbillons des volutes de fumée. Comme dirait Lavoisier : « Rien ne se créé, rien ne se perd, tout se transforme », et c’est le cas avec le feu qui transforme un combustible en cendre ou en fumée.

Feu de camp avec ses volutes de fumée

Mais d’où vient la flamme ? La flamme est du gaz en combustion, provenant de la décomposition du dioxygène de l’air et du combustible qui forme ainsi du dioxyde de carbone. La combustion forme comme on l’a vu plus haut beaucoup d’énergie et de chaleur. Au niveau moléculaire, à cause de la chaleur, les molécules s’agitent énormément. Et de par cette agitation, la fréquence des collisions augmente, ce qui tend aux molécules de s’espacer. Mais vu que le gaz est beaucoup moins dense que le gaz froid. Alors l’espacement se fera par la verticale donnant ainsi une flamme avec une direction vers le haut.

Source : Wikimedia Commons