Papa, dis moi …

Papa, dis-moi pourquoi est-ce que le gruyère a des trous ?

Comme Jerry, dans le dessin animé Tom et Jerry, tu adores le fromage, et notamment le gruyère avec ses trous rigolo, mais est-ce tu t’es déjà demandé pourquoi il y a des trous dans le gruyère ?

Sache d’abord, qu’en France, nous faisons une confusion car il n’y a pas de trous dans le gruyère, c’est en fait l’emmenthal qui en a. C’est vraisemblablement lié aux industriels qui ont longtemps commercialisé l’emmenthal sous un nom générique : “gruyère”.

L’emmenthal est à l’origine suisse, son nom vient de la vallée de la rivière Emme dans le canton de Berne en Suisse. Petite exception à la règle : il existe un gruyère français qui a des trous, mais beaucoup plus petits que l’emmenthal, mais pas de quoi laisser passer une souris ! 😀 Ce gruyère est protégé par ce qu’on appelle une IGP (Indication Géographique Protégée).

Ces deux fromages sont ce que l’on appelle des fromages à pâte pressée cuite, tout comme le comté, le beaufort, l’abondance ou le parmesan. Les grandes étapes de la fabrication sont, après la récupération du lait :

  • l’emprésurage, qui consiste à faire coaguler le lait à l’aide d’une présure pour récupérer le caillé, celui-ci est brassé et coupé, puis il est chauffé ;

  • le soutirage, moulage et pressage, qui consistent à récupérer le caillé et le verser dans des gros moules ronds, où il est pressé pour retirer un maximum de petit lait ;

  • le salage et le pré-affinage, qui consistent à démouler les meules et les mettre dans une petite cave, où elles sont retournées et frottées régulièrement avec du sel et de la saumure, jusqu’à ce qu’une croûte apparaisse.

  • l’affinage, c’est la dernière étape, qui consiste à garder les meules, dans des caves d’affinage chauffée, c’est à ce moment que les trous apparaissent !

En effet, sous l’effet de la chaleur, des bactéries libèrent à l’intérieur de la pâte du gaz carbonique. Comme la croûte du fromage est imperméable, ces bulles de gaz créent des trous dans la pâte, c’est aussi simple que ça ! Quand l’affineur voit qu’il y a assez de trous, soit en tapant sur la meule avec un petit marteau et en écoutant le son ainsi produit, soit en prélevant un petit cylindre de pâte dans la meule, il met la meule dans un cave froide pour arrêter la formation des trous.

Emmenthal

Source: Wikimedia Commons

Laisser un commentaire

Commentaire :